vendredi, décembre 2

Monde

Mort de Bernard Tapie : « un homme très engagé qui a tout donné », réaction du PM Jean Castex

Mort de Bernard Tapie : « un homme très engagé qui a tout donné », réaction du PM Jean Castex

A la Une, Monde, Politique, Société, Sports
Les premières réactions sont rapidement tombées à l'annonce du décès de Bernard Tapie ce dimanche, comme celle de Jean Castex (Premier ministre) à la presse: « La première image qui me vient, c'est celle du combattant, pour ses idées, ses convictions. Il a toujours été très engagé contre l'extrême droite mais surtout pour des causes, son club, sa ville, l'entreprise aussi. Bref, un homme très engagé qui a tout donné et je crois qu'on l'a vu aussi contre la maladie. Il a lutté pied à pied, comme le combattant qu'il a toujours été », a commenté le chef du gouvernement français, Jean Castex. Et puis, l'ancien chef de l'Etat a aussi réagi sur les réseaux sociaux à la disparition de Bernard tapie. Pour Nicolas Sarkozy, « Bernard Tapie aura vécu jusqu'au bout avec une passion intacte, une éne...
États-Unis : la veuve de Jamal Khashoggi met en doute l’engagement de Joe Biden à demander des comptes à l’Arabie saoudite

États-Unis : la veuve de Jamal Khashoggi met en doute l’engagement de Joe Biden à demander des comptes à l’Arabie saoudite

Monde, Politique, Société
Une manifestation était organisée devant l'ambassade saoudienne et une veillée près du Congrès américain ce vendredi, en hommage au journaliste assassiné. La veuve de Jamal Khashoggi y a participé et elle a questionné l'engagement du président américain Joe Biden à réclamer des comptes au royaume saoudien. Le conseiller à la sécurité nationale de M. Biden, Jake Sullivan, a rencontré il y a quelques jours le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dit MBS. Selon un rapport des renseignements américains, dont Joe Biden a ordonné la publication au printemps, MBS a « validé » l'assassinat du journaliste saoudien en 2018 à Istanbul. Le président Biden, avait promis avant son élection de faire «payer» les dirigeants saoudiens pour leur responsabilité dans la mort du journaliste. Rfi...
Mali : Macron qualifie de «honte» les propos du Premier ministre sur un « abandon » par Paris (Rfi)

Mali : Macron qualifie de «honte» les propos du Premier ministre sur un « abandon » par Paris (Rfi)

A la Une, Afrique, Economie, Monde, Politique, Société
Au micro de RFI, le président français a qualifié jeudi 30 septembre de « honte » les accusations d'« abandon » du Mali par la France proférées par le Premier ministre malien de transition Choguel Maïga à la tribune de l'ONU. Emmanuel Macron s'est dit « choqué » par ces propos. En marge de la clôture de la saison Africa 2020 à l'Élysée, Emmanuel Macron s'est exprimé jeudi soir pour la première fois au micro de l'envoyée spéciale de RFI Valérie Gas sur les déclarations du Premier ministre malien à la tribune de l'ONU où il a évoqué « l'abandon » de la France. Le chef de l'État français les juge « inacceptables ». Lisez ici ce que le président MACRON a dit au chef du gouvernement de Transition du Mali...
France : Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison ferme dans l’affaire Bygmalion

France : Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison ferme dans l’affaire Bygmalion

A la Une, Economie, Monde, Politique, Société
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné jeudi 30 septembre l’ancien président Nicolas Sarkozy à une peine d'un an de prison ferme pour financement illégal de la campagne électorale de 2012 dans le cadre de l'affaire Bygmalion. Il a annoncé qu'il allait faire appel. La peine de l'ancien président français sera directement aménagée, a précisé le tribunal. L'avocat de Nicolas Sarkozy a immédiatement affirmé qu'il allait faire appel. Des peines allant de deux ans à trois ans et demi de prison, dont une partie avec sursis, ont été prononcées contre ses 13 coprévenus. Nicolas Sarkozy, absent à l'audience jeudi, « a poursuivi l'organisation de meetings », après avoir été « averti par écrit du risque de dépassement » du plafond légal, a dit la présidente Caroline Viguier. « Ce n'était ...
Opération Barkhane : la France réagit aux propos « inacceptables » du Premier ministre malien

Opération Barkhane : la France réagit aux propos « inacceptables » du Premier ministre malien

A la Une, Afrique, Monde, Politique, Société
Choguel Kokalla Maïga a accusé la France d'un "abandon en plein vol" avec la réorganisation de sa présence militaire au Sahel. Des propos qui ont suscité l'indignation de Florence Parly, la ministre des Armées. La France rejette fermement les accusations « inacceptables » et « indécentes » d’« abandon» du Mali portées par le Premier ministre malien à la tribune des Nations unies. « Il n'y a pas de désengagement français, je tiens à commencer par rétablir des contre-vérités. (...) Quand on a 5 000 soldats et qu'on se désengage de trois emprises, et qu'on a l'intention d'en laisser encore plusieurs milliers, lorsqu'on déploie au Sahel des blindés dernier cri, ce n'est pas l'attitude normale d'un pays qui a l'intention de s'en aller », a fait valoir lundi 27 septembre la ministre des Armée...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com