dimanche, octobre 24

Monde

Migrants : Ursula von der Leyen ne veut « pas de barbelés ni de mur » aux frontières de l’UE

Migrants : Ursula von der Leyen ne veut « pas de barbelés ni de mur » aux frontières de l’UE

A la Une, Afrique, Economie, Monde, Politique, Société
L'Europe ne financera pas de barbelés ni de murs à ses frontières : déclaration ce vendredi à Bruxelles d'Ursula von der Leyen à l'issue d'un sommet européen consacré en partie à la pression migratoire. La présidente de la Commission européenne répondait aux pays de plus en plus nombreux en Europe, qui réclame le soutien de l'UE pour dresser une barrière physique à leurs frontières avec la Biélorussie. Depuis plusieurs mois le pays dirigé par Alexandre Loukachenko est accusé d'organiser d'orchestrer un afflux de migrants aux frontières européennes, pour faire pression sur l'UE.  « Nous sommes très inquiets de la situation aux frontières avec la Biélorussie. » Ursula von der Leyen ne cache pas sa préoccupation face à la pression exercée par la Biélorussie aux frontières. Et elle accuse s...
États-Unis : l’ancien président américain Donald Trump annonce le lancement de son réseau social, « Truth Social »

États-Unis : l’ancien président américain Donald Trump annonce le lancement de son réseau social, « Truth Social »

A la Une, Monde, Publireportage, Société
Banni de Facebook, Twitter et YouTube, qui l'accusent d'avoir incité ses partisans à la violence sur leurs plateformes avant l'assaut contre le Capitole en janvier, Donald Trump a annoncé, mercredi 20 octobre, le lancement de son propre réseau social, baptisé « Truth Social » (« Vérité Sociale »). « J'ai créé Truth Social et le groupe Trump Media and Technologie pour résister face à la tyrannie des géants des technologies », a affirmé l'ancien président américain dans un communiqué. Son réseau devrait être lancé au premier trimestre 2022. Rfi
10 ans après, les circonstances de la mort de Mouammar Kadhafi restent un mystère

10 ans après, les circonstances de la mort de Mouammar Kadhafi restent un mystère

A la Une, Afrique, Enquêtes, Monde, Politique, Société
C’était il y a 10 ans jour pour jour : le 20 octobre 2011, le leader libyen Mouammar Kadhafi était tué. À l’époque, les rebelles du Conseil national de transition (CNT), appuyés par Washington, Paris et Londres, se battent contre l’armée libyenne. Tripoli est aux mains du CNT et Mouammar Kadhafi en fuite. Les rebelles soupçonnent qu’il est retranché à Syrte, sa ville d’origine et lancent un dernier assaut. Dans les heures qui suivent, on apprend sa capture, puis sa mort. Jusqu'à aujourd’hui, les circonstances de son décès ne sont toujours pas claires. 20 octobre 2011. Il est 13h15, heure locale. Un commandant du CNT, Abdel Madjid, annonce la capture de Mouammar Kadhafi. Après 42 ans de régime autoritaire, celui que l'on nomme le « Guide de la Révolution » est retranché à Syrte, son dern...
La pandémie a donné lieu à des entraves « sans précédent » de la liberté d’expression, selon Amnesty (Rapport)

La pandémie a donné lieu à des entraves « sans précédent » de la liberté d’expression, selon Amnesty (Rapport)

A la Une, Afrique, Enquêtes, Monde, Politique, Publireportage, Société
Selon Amnesty international, de nombreux gouvernements à travers le monde ont profité de la pandémie de coronavirus pour mettre en place des entraves « sans précédent » à la liberté d'expression et faire taire les critiques, a dénoncé l'organisation dans un rapport publié ce mardi 19 octobre, et consulté par Rfi.
Corée du Nord : Washington condamne le « lancement d’un missile balistique »

Corée du Nord : Washington condamne le « lancement d’un missile balistique »

A la Une, Monde, Société
L'armée américaine a condamné mardi le lancement par la Corée du Nord d'un missile balistique qui aurait été tiré depuis un sous-marin et a appelé Pyongyang à « s'abstenir de tout nouvel acte déstabilisateur ». « Nous sommes au courant du lancement (mardi) matin d'un missile balistique nord-coréen dans la mer du Japon et nous consultons étroitement la Corée du Sud et le Japon », a déclaré dans un communiqué le commandement indo-pacifique américain, précisant que « cet événement ne constitue pas une menace immédiate pour le personnel américain, notre territoire ou celui de nos alliés ». Rfi
L’ambassadeur de France en Biélorussie quitte le pays à la demande de Minsk

L’ambassadeur de France en Biélorussie quitte le pays à la demande de Minsk

Monde, Politique
L'ambassadeur de France en Biélorussie, Nicolas de Bouillane de Lacoste, a quitté le pays après que Minsk lui a demandé de le faire avant lundi, a indiqué un porte-parole à l'AFP dimanche 17 octobre. « Le ministère bélarusse des Affaires étrangères a demandé que l'ambassadeur parte avant le 18 octobre », a indiqué le porte-parole de l'ambassade. L'ambassadeur « a dit au revoir au personnel de l'ambassade », a-t-il ajouté. Rfi
Contrôle de l’information : découvrez le documentaire choc sur le système Bolloré (Vidéo)

Contrôle de l’information : découvrez le documentaire choc sur le système Bolloré (Vidéo)

A la Une, Afrique, Economie, Enquêtes, Monde, Société
Découvrez le documentaire Le Système B, produit et diffusé par Reporters sans frontières (RSF) sur l’homme d’affaires Vincent Bolloré qui ne cesse d’étendre son empire médiatique en recourant à des méthodes brutales de contrôle de l’information. RSF a recueilli le témoignage de 11 journalistes qui lèvent le voile sur la mécanique d’emprise et d’intimidation de Vincent Bolloré lorsqu’il prend le contrôle d’un média ou lorsque des journalistes enquêtent sur ses activités industrielles. Ils s’expriment à visage découvert malgré les risques de harcèlement judiciaire, que le système Bolloré pratique volontiers. Patrick Cohen et Pascale Clark, anciens journalistes du groupe Canal+ et d’Europe 1, prennent la parole publiquement pour la première fois. Des journalistes d’investigation comme T...
Violences conjugales : le ministère de l’Intérieur va expérimenter la « plainte à domicile »

Violences conjugales : le ministère de l’Intérieur va expérimenter la « plainte à domicile »

Monde, Société
Pour améliorer la prise en charge des violences conjugales, relate Le Parisien, la « plainte à domicile » va être mise en place dès la fin d’année, ont annoncé Gérald Darmanin et Marlène Schiappa. Il s’agit de lutter contre la « peur du commissariat ». Mercredi 13 octobre, à l’issue du Conseil des ministres, Gérald Darmanin et Marlène Schiappa ont annoncé la mise en place, pour expérimentation, de la « plainte à domicile » dans le cadre de la lutte contre les féminicides. Concrètement, relate Le Parisien, le dispositif autorisera – « dans certains départements » – gendarmes et policiers à se déplacer à domicile ou chez autrui pour recueillir la plainte d’une femme victime de violences conjugales. « Si vous êtes une femme violentée et que vous avez choisi d’être chez votre assistante soc...
Le président Macron sur le 3ème mandat d’Alpha Condé, « je l’avais condamné publiquement… qu’est-ce que je pouvais faire d’autre ? »

Le président Macron sur le 3ème mandat d’Alpha Condé, « je l’avais condamné publiquement… qu’est-ce que je pouvais faire d’autre ? »

A la Une, Afrique, Monde, Politique, Société
Le 28ème sommet Afrique-France tenu vendredi 8 octobre 2021 à Montpellier en France a réuni la société civile africaine et la diaspora autour des « maux » dont souffrent l’Afrique. Et justement, des participants ont interpellé Emmanuel Macron sur un certain nombre de sujets à la « mode » sur le continent, notamment le tripatouillage des constitutions dans le but de s’éterniser au pouvoir, dit-on. Le cas spécifique de la Guinée a été évoqué par le jeune leader Aliou Bah du MoDeL (Mouvement démocratique libéral) qui a déploré « l’inaction » de Paris face au 3ème mandat d’Alpha Condé. Sans langue de bois, le président Macron répond en ces termes. « Le 3ème mandat dans votre pays, je l’avais condamné avant, au moment et après des élections. Je l’avais condamné publiquement dans toutes me...
Face à la vague migratoire, une douzaine de pays plaide pour la construction de murs aux frontières de l’UE

Face à la vague migratoire, une douzaine de pays plaide pour la construction de murs aux frontières de l’UE

Afrique, Economie, Enquêtes, Monde, Politique, Société
Plusieurs ministres européens chargés de la question migratoire ont demandé, vendredi 8 octobre, que l’Union européenne finance l’érection de murs sur les frontières extérieures, rapporte « Le Monde » La question des migrants embarrasse l’Union européenne, divisée entre ses grands principes et la réalité du terrain, rapporte Le Monde. Vendredi 8 octobre, les ministres de chaque État en charge des questions d’immigration étaient réunis à Luxembourg pour évoquer la question des « pushbacks », c’est-à-dire le refoulement des migrants à la frontière sans étudier leur demande d’asile. Une pratique interdite par les règles de l’UE qui fait polémique depuis la diffusion d’images montrant des débordements violents de la part des gardes-frontières dans différents pays. Des murs payés par l’UE ?...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com