dimanche, octobre 24

A la Une

Guinée – Malversations financières : le régime Condé échappera-t-il à la justice ?

Guinée – Malversations financières : le régime Condé échappera-t-il à la justice ?

A la Une, Economie, Enquêtes, Politique, Société
En introduction au point de presse sur la loi des finances initiales et la loi des finances rectificatives, organisé samedi 23 octobre 2021 à Conakry par les nouvelles autorités guinéennes, le gouverneur de la Banque centrale a rapporté le constat fait par le CNRD sur certaines dépenses du régime Condé. « Le 18 septembre 2021, le CNRD a reçu du secrétariat général de l’Assemblée nationale la Loi des finances rectificatives 2021. Après analyse, il ressort que la force globale des dépenses suscite des interrogations. Au regard de cette situation, le CNRD constate ce qui suit : L’inexistence de mécanismes fiables de contrôle sur les dépenses effectivement réalisables ; L’absence de supports expliquant certains postes de dépenses dans des institutions et départements ministériels c...
Des guinéens victimes d’exactions : Colonel Doumbouya promet « justice » et demande « pardon »

Des guinéens victimes d’exactions : Colonel Doumbouya promet « justice » et demande « pardon »

A la Une, Politique, Société
Une délégation du CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) était samedi 23 octobre 2021 à Conakry au chevet des victimes d’exactions du régime Condé. Les émissaires du président de la transition colonel Mamadi Doumbouya ont rencontré les parents des victimes à la mosquée Turque de Bambéto dans la commune de Ratoma, une zone durement touchée par les violences meurtrières, réputée fief de l’opposition. Devant les sages et autres citoyens de l’axe Bambeto-Cosa-Kagblen, massivement mobilisés, le chef de la délégation du CNRD a apporté le message de pardon du chef de l’Etat Doumbouya. « Au nom du colonel Mamadi Doumbouya, j’appelle et j’implore le pardon et la grâce de Dieu. Il n’y a pas de pardon sans justice. Ces personnes qui sont mortes, ne l’ont pas souhaité, c’é...
Migrants : Ursula von der Leyen ne veut « pas de barbelés ni de mur » aux frontières de l’UE

Migrants : Ursula von der Leyen ne veut « pas de barbelés ni de mur » aux frontières de l’UE

A la Une, Afrique, Economie, Monde, Politique, Société
L'Europe ne financera pas de barbelés ni de murs à ses frontières : déclaration ce vendredi à Bruxelles d'Ursula von der Leyen à l'issue d'un sommet européen consacré en partie à la pression migratoire. La présidente de la Commission européenne répondait aux pays de plus en plus nombreux en Europe, qui réclame le soutien de l'UE pour dresser une barrière physique à leurs frontières avec la Biélorussie. Depuis plusieurs mois le pays dirigé par Alexandre Loukachenko est accusé d'organiser d'orchestrer un afflux de migrants aux frontières européennes, pour faire pression sur l'UE.  « Nous sommes très inquiets de la situation aux frontières avec la Biélorussie. » Ursula von der Leyen ne cache pas sa préoccupation face à la pression exercée par la Biélorussie aux frontières. Et elle accuse s...
Nomination partielle des membres du gouvernement Béavogui : 3 ministres et 1 secrétaire général (décret)

Nomination partielle des membres du gouvernement Béavogui : 3 ministres et 1 secrétaire général (décret)

A la Une, Politique
Dans un décret publié jeudi soir dans les médias d’Etat à Conakry, le président de la transition colonel Mamadi Doumbouya a nommé les sieurs Bachir Diallo ministre de la sécurité et de la protection civile ; Aboubacar Sidiki Camara Idi Amin, ministre délégué chargé de la défense Nationale ; Abdourahmane Sikhé Camara, secrétaire Général du gouvernement avec rang de ministre et Mme Luoppou Lamah, ministre de l’environnement et du développement durable. Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info
États-Unis : l’ancien président américain Donald Trump annonce le lancement de son réseau social, « Truth Social »

États-Unis : l’ancien président américain Donald Trump annonce le lancement de son réseau social, « Truth Social »

A la Une, Monde, Publireportage, Société
Banni de Facebook, Twitter et YouTube, qui l'accusent d'avoir incité ses partisans à la violence sur leurs plateformes avant l'assaut contre le Capitole en janvier, Donald Trump a annoncé, mercredi 20 octobre, le lancement de son propre réseau social, baptisé « Truth Social » (« Vérité Sociale »). « J'ai créé Truth Social et le groupe Trump Media and Technologie pour résister face à la tyrannie des géants des technologies », a affirmé l'ancien président américain dans un communiqué. Son réseau devrait être lancé au premier trimestre 2022. Rfi
Guinée : le nouveau patron des douanes s’appelle colonel Moussa Camara (Décret)

Guinée : le nouveau patron des douanes s’appelle colonel Moussa Camara (Décret)

A la Une, Economie, Société
Sans surprise. Le général Toumany Sangaré a été remercié. Le désormais ancien directeur général des douanes a été aussitôt mis à la retraite, à l’image des autres généraux. C’est du moins le contenu d’un décret publié mercredi soir à la Télévision nationale à Conakry. Après une dizaine d’années de gestion, général Sangaré cède sa place au colonel Moussa Camara, jusque-là directeur de l’informatique et statistiques du service des douanes. La Rédaction / redaction@guineerealite.info
Guinée : plus de barrages, exceptés ceux des frontières, selon le CNRD

Guinée : plus de barrages, exceptés ceux des frontières, selon le CNRD

A la Une, Economie, Politique, Publireportage, Société
En Guinée, le comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) avec à sa tête colonel Mamadi Doumbouya fait parler de lui encore. Dans un communiqué dont copie est parvenue à notre rédaction mardi soir, les nouvelles autorités de Conakry ont décidé de supprimer les barrages sur l’ensemble du territoire exceptés ceux des frontières. Au-delà de la suppression des barrages, les populations civiles ne doivent plus se faire arnaquer par des hommes en uniformes. Lisez plutôt le Communiqué !
10 ans après, les circonstances de la mort de Mouammar Kadhafi restent un mystère

10 ans après, les circonstances de la mort de Mouammar Kadhafi restent un mystère

A la Une, Afrique, Enquêtes, Monde, Politique, Société
C’était il y a 10 ans jour pour jour : le 20 octobre 2011, le leader libyen Mouammar Kadhafi était tué. À l’époque, les rebelles du Conseil national de transition (CNT), appuyés par Washington, Paris et Londres, se battent contre l’armée libyenne. Tripoli est aux mains du CNT et Mouammar Kadhafi en fuite. Les rebelles soupçonnent qu’il est retranché à Syrte, sa ville d’origine et lancent un dernier assaut. Dans les heures qui suivent, on apprend sa capture, puis sa mort. Jusqu'à aujourd’hui, les circonstances de son décès ne sont toujours pas claires. 20 octobre 2011. Il est 13h15, heure locale. Un commandant du CNT, Abdel Madjid, annonce la capture de Mouammar Kadhafi. Après 42 ans de régime autoritaire, celui que l'on nomme le « Guide de la Révolution » est retranché à Syrte, son dern...
La pandémie a donné lieu à des entraves « sans précédent » de la liberté d’expression, selon Amnesty (Rapport)

La pandémie a donné lieu à des entraves « sans précédent » de la liberté d’expression, selon Amnesty (Rapport)

A la Une, Afrique, Enquêtes, Monde, Politique, Publireportage, Société
Selon Amnesty international, de nombreux gouvernements à travers le monde ont profité de la pandémie de coronavirus pour mettre en place des entraves « sans précédent » à la liberté d'expression et faire taire les critiques, a dénoncé l'organisation dans un rapport publié ce mardi 19 octobre, et consulté par Rfi.
Corée du Nord : Washington condamne le « lancement d’un missile balistique »

Corée du Nord : Washington condamne le « lancement d’un missile balistique »

A la Une, Monde, Société
L'armée américaine a condamné mardi le lancement par la Corée du Nord d'un missile balistique qui aurait été tiré depuis un sous-marin et a appelé Pyongyang à « s'abstenir de tout nouvel acte déstabilisateur ». « Nous sommes au courant du lancement (mardi) matin d'un missile balistique nord-coréen dans la mer du Japon et nous consultons étroitement la Corée du Sud et le Japon », a déclaré dans un communiqué le commandement indo-pacifique américain, précisant que « cet événement ne constitue pas une menace immédiate pour le personnel américain, notre territoire ou celui de nos alliés ». Rfi
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com