jeudi, février 2

Jour : 16 décembre 2022

Grave incendie à Lyon en France, 10 morts et plusieurs blessés  (médias))

Grave incendie à Lyon en France, 10 morts et plusieurs blessés (médias))

Monde, Société
  Selon des médias locaux, le drame est survenu ce vendredi 16 décembre courant aux environs de 3 heures du matin dans un immeuble de 7 étages situé dans le quartier de Vaulx-en-velin dans la banlieue de Lyon. On parle de 10 morts dont 5 enfants et plusieurs autres blessés parmi lesquels deux pompiers. A en croire les témoignages les pompiers ont vite circonscris le feu, réduisant ainsi le nombre de victimes, aidés en cela par le voisinage, a-t-on appris. L’origine de l’incendie n’est pas encore identifiée. Une enquête devrait être ouverte par le procureur de Lyon. Aux dernières nouvelles, le ministre de l’intérieur et de l’Outre-mer, Gerard DARMANIN est attendu sur place. Diawara Thierno Oumar / todiawara@guineerealite.info
Guinée : la justice guinéenne au service de la politique et véritable problème de l’Etat de droit (Sékou Koundouno)

Guinée : la justice guinéenne au service de la politique et véritable problème de l’Etat de droit (Sékou Koundouno)

Libre Opinion, Politique, Société
Depuis quelques temps, moult institutions et organismes nationaux, régionaux et internationaux de défense des droits de l’Homme, dénoncent et exigent la mise en liberté des acteurs de la société civile injustement détenus à la Maison Centrale de Conakry. Pour ces organisations, la démarche relève de leur mission régalienne, conformément aux traités et conventions auxquelles notre pays a souscrit librement en faveur du respect des droits de l’Homme. Et la grande coupable d'une telle dénonciation reste incontestablement la Justice. Elle aura ainsi donné la preuve que, dans ce genre de dossiers, elle ne peut pas agir de manière indépendante. Dans tous les cas, les citoyens observent déjà, très désemparés, cette triste réalité. Ces citoyens tiennent juste là donc une confirmation de leur amer ...
Maison centrale de Conakry : Mohamed Lamine Bangoura a passé sa première nuit en prison

Maison centrale de Conakry : Mohamed Lamine Bangoura a passé sa première nuit en prison

A la Une, Economie, Société
Mohamed Lamine Bangoura, ancien président de la cour constitutionnelle sous le régime d’Alpha Condé est, lui-aussi, tombé dans les filets de la CRIEF, entendez Cour de répression des infractions économiques et financières. Consideré aussi comme le cerveau du troisième mandat contesté du président déchu Alpha Condé, le sieur Bangoura serait poursuivit pour corruption et autres malversations financières, a-t-on appris de sources concordantes. Il a rejoint, jeudi soir, l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana ou encore l’ancien patron de l’Assemblée nationale Amadou Damaro Camara, à la prison civile de Conakry. Ces derniers sont aussi poursuivis pour les mêmes causes. Nous y reviendrons. Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com