jeudi, septembre 29

Répression des manifestations en Guinée : le ministre Gassama Diaby rappelle la « responsabilité de l’Etat »

Après sa tribune, publiée au mois de janvier dernier, l’ancien ministre des droits de l’homme du régime d’Alpha Condé, Khalifa Gassama Diaby, comme c’est de lui qu’il s’agit, a brisé le silence, jeudi 25 Août 2022 chez nos confrères de FIM FM à Conakry.

Dans ce grand oral, l’ancien ministre regrette la banalisation de la vie humaine en Guinée. Pour Monsieur Diaby, aucun guinéen ne doit mourir pour quelque raison que ce soit.

« Quand j’entends des gens essayer de justifier des morts… Je suis triste pour ce pays ! Personne ne doit mourir, ni pendant une manifestation, ni pour autre chose… », dénonce-t-il.

Poursuivant, le ministre Gassama n’a pas hésité de rappeler le rôle ou encore la responsabilité de l’Etat. « La responsabilité de l’État guinéen est de protéger chaque guinéen, je le dis ici pour l’histoire tant qu’un seul guinéen aura peur pour sa vie et pour sa liberté, la Guinée ne serait pas un pays en paix », a-t-il déclaré.

Décryptage Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com