dimanche, novembre 27

Interdiction des manifestations : « ce n’est contre personne mais c’est pour une Guinée qui veut se relever… » (Lansana Kouyaté)

Dans un communiqué rendu public, vendredi 13 mai 2022 à Conakry, le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) a interdit toutes les manifestation sur le territoire guinéen. La décision de la junte militaire au pouvoir a été vigoureusement dénoncée par certains leaders et activistes politiques et des organisations de défense des droits de l’homme, notamment l’OGDH (l’organisation guinéenne de défense des droits humains).

Le président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) n’est pas du même avis que ses pairs de l’opposition. Lansana Kouyaté a plutôt salué ladite décision en invitant ses concitoyens à la retenue.

« Quand ils nous disent de rester dans nos sièges, il n’y a pas dix-mille choses à dire. Acceptons la règle du jeu parce que le pays a besoin de calme et de tranquillité. Qu’on ait nos convictions, c’est certain le débat viendra. Quand tout rentrera en ordre il y’aura des débats mais pour l’instant, la Guinée a besoin de calme et de paix. Ce n’est contre personne mais c’est pour une Guinée qui veut se relever en reconnaissant tout ce qu’il y avait comme faiblesse et en les corrigeant », a écrit l’ancien Premier ministre, Lansana Kouyaté ce lundi 16 mai 2022 sur sa page officielle (Facebook).

Avec cette sortie médiatique, le patron du PEDN donne-t-il raison à ses « détracteurs » qui l’accusent de « rouler » pour le CNRD et son président Colonel Mamadi Doumbouya ?

Diawara Thierno Oumar / todiawara@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com