Crise diplomatique entre Paris – Bamako ? La France déclare que « la situation ne peut rester en l’état »

Dans une interview à France info, le porte-parole du gouvernement français a annoncé mardi 1er Février 2022 la prochaine réunion des pays partenaires du groupement européen de forces spéciales Takuba déployées au Mali.

Pour Gabriel Attal, « ce qui est certain, c’est que la situation ne peut pas rester en l’état. D’ici la mi-février on va travailler avec nos partenaires pour voir quelle est l’évolution de notre présence sur place » et « pour prévoir une adaptation », a-t-il déclaré sur les ondes de France info. Cette sortie médiatique intervient au lendemain de l’annonce de l’expulsion de l’ambassadeur de France par la junte au pouvoir à Bamako. En attendant, Paris a déjà prévu de réduire la présence de ses propres unités de la force Barkhane au Mali.

Avec Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com