Nomination de Dansa Kourouma à la présidence du CNT : « C’est un espoir perdu pour tout un peuple… » (Saikou Yaya UFR)

Au lendemain de la mise en place du CNT (Conseil national de transition), les réactions fusent de partout, notamment sur la nomination de docteur Dansa Kourouma pour diriger l’institution. Si d’aucuns se réjouissent, d’autres s’indignent contre cette décision du colonel Doumbouya qu’ils qualifient d’ « unilatérale ». C’est du moins l’avis de Saikou Yaya Barry, secrétaire exécutif de la jeunesse de l’union des forces républicaines (UFR).

« D’une part, la désignation des membres du CNT est une bonne chose qu’on attendait parce que c’est l’un des organes de la transition. De l’autre côté, je suis quand même déchu, mais je ne dis pas ça parce que c’est mon sentiment personnel,  Dansa est reconnu d’être le promoteur du 3ème mandat et la façon la plus arrogante (…) Dans ses sorties médiatiques nous le voyons, donc cette nomination donne un coup dure à la légitimité même du CNRD mais aussi défis tous ceux qui se sont battus pour la démocratie et la bonne gouvernance et cela dénote la preuve de prise de décision unilatérale du CNRD dans une transition qui se veut une transition réussie où toutes les composantes méritent d’être consultées.  Je suis désolé de dire que ce choix porte atteinte à la morale d’une lutte logique en démocratie. C’est un espoir perdu pour tout un peuple », a déploré Saikou Yaya Barry ce dimanche 23 janvier 2022 à notre reporter à Conakry.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com