mardi, janvier 25

Jour : 3 décembre 2021

Emmanuel Macron défend sa rencontre très critiquée avec Mohammed ben Salman

Emmanuel Macron défend sa rencontre très critiquée avec Mohammed ben Salman

Economie, Monde, Politique, Société
Après une soirée et une nuit à Doha pour des entretiens avec l’émir du Qatar, Emmanuel Macron arrive ce samedi matin 4 décembre en Arabie saoudite, dernière étape de sa mini-tournée dans les pays du Golfe. Cette visite va surtout permettre au président français de rencontrer le prince héritier Mohammed ben Salman. C’est à Djeddah qu’Emmanuel Macron et le prince Mohammed ben Salman, souvent appelé MBS, vont avoir un entretien. Le président français ne passera que quelques heures sur place mais cette visite est importante car Emmanuel Macron sera le premier dirigeant occidental de poids à faire le déplacement en Arabie saoudite pour rencontrer le prince héritier depuis l’affaire Khashoggi. L’assassinat de ce journaliste saoudien en 2018, à Istanbul, avait provoqué des critiques très vives...
Sidya Touré sur la création de la CRIEF : « enfin un début de contrôle et de moralisation de la gestion publique »

Sidya Touré sur la création de la CRIEF : « enfin un début de contrôle et de moralisation de la gestion publique »

A la Une, Economie, Enquêtes, Société
Dans un décret lu jeudi soir dans le journal télévisé de la RTG à Conakry, le chef de l’Etat colonel Mamadi Doumbouya a annoncé la création d’une Cour de répression des infractions financières (CRIEF). Cette Cour a pour mission de traquer les délinquants financiers. Via Twitter, l’ancien Premier ministre Sidya Touré se félicite de la mise en place d’une telle institution dans un pays où la gabegie financière a atteint son paroxysme. « Je me réjouis de l’annonce de la création de la CRIEF par les nouvelles autorités. Enfin un début de contrôle et de moralisation de la gestion publique, gage d’une prospérité partagée. La Guinée mérite mieux », écrit-il. Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info
Décès à Dakar de Lamine Diack, ancien patron de l’athlétisme mondial

Décès à Dakar de Lamine Diack, ancien patron de l’athlétisme mondial

A la Une, Afrique, Société, Sports
À 88 ans, Lamine Diack a tiré sa révérence dans son pays natal, le Sénégal. Président de la Fédération internationale de d’athlétisme entre 1999 et 2015, il avait été mis en examen en novembre 2015 par la justice française pour corruption passive et blanchiment aggravé sur une affaire de dopage impliquant des athlètes russes. Reconnu coupable, Lamine Diack avait été condamné en septembre 2020 à quatre ans de prison dont deux fermes. L’ancien ministre sénégalais des sports avait fait appel de sa condamnation. Rentré au Sénégal en mai dernier En mai dernier, suite à la levée de l’interdiction de sortie du territoire français dont il faisait objet, il était rentré au Sénégal après avoir versé une caution de 500 000 euros dans le cadre d’une deuxième affaire judiciaire en cours. Lire la sui...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com