mercredi, juillet 6

Sidya Touré vante les compétences du PM Béavogui, « il a fait de très belle carrière à l’international… »

Depuis la nomination de Monsieur Mohamed Béavogui au poste de Premier ministre chef du gouvernement de transition, mercredi soir par le colonel Mamadi Doumbouya, des réactions et autres éloges fusent de toute part pour parler de l’homme.

L’ancien Premier ministre Sidya Touré connait bien Monsieur Béavogui pour avoir travaillé en Côte d’ivoire, explique-t-il. S’exprimant vendredi 8 octobre 2021 sur les ondes d’espace FM une radio locale basée à Conakry, le président de l’Union des forces républicaines (UFR) espère qu’il sera à la hauteur de la mission.

« Je connais surtout qu’il a fait de très belle carrière, ça veut dire que c’est quelqu’un de compétent et en plus il n’appartient à aucune chapelle politique ici. Je pense qu’il pourra porter son aide au président de la transition pour faire le travail qu’il y a et qui est contenu dans notre charte. Je pense que Béavogui c’est un bon choix. Je pense que le président de la transition a dû regarder beaucoup de CV avant de porter son choix sur Béavogui (…) Honnêtement, j’estime que s’il y a quelqu’un qui est qualifié pour ça, il fait partie de ceux qui le sont. Son background est très clair, il a été responsable à de très haut niveau à l’international sur les questions de développement et autres, je crois qu’il peut faire le travail ».

Par ailleurs, Sidya Touré rappelle en substance les missions dévolues à un Premier ministre de transition. « Maintenant sur la manière de conduire son gouvernement ça va de soi. D’abord il faut qu’il ait un gouvernement, ensuite les attributions de ses ministres ensuite qu’il s’attache aux problèmes inhérents à une transition, c’est-à-dire faire en sorte que la stabilité soit maintenue notamment au niveau économique et autres et qu’on s’attaque maintenant aux questions essentielles de cette période, que ce soit les audits, que ce soit les problèmes de justice et qu’on commence par mettre en place un fichier électoral. C’est un travail extrêmement long parce que sans fichier électoral nous ne pouvons même pas voter pour le référendum donc c’est un premier travail sur lequel il va falloir se consacrer très rapidement », a fait savoir le président de l’UFR au micro de nos confrères d’espace FM.

 Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com