Madic 100 frontière et Grenade graciés : « Je souhaite que cette mesure soit élargie à tous les autres détenus dont le Commandant AOB », réaction de Me Béa

Selon un décret publié vendredi soir dans le journal télévisé de la RTG à Conakry, le président de la République, Alpha Condé a gracié deux célèbres « prisonniers politiques ». Il s’agit de Mamady Condé connu sous le nom de Madic 100 frontière et Aboubacar Diallo alias Grenade, tous militants de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principale formation politique de l’opposition guinéenne, dirigée par Cellou Dalein Diallo.

A la suite de l’annonce de la libération de certains de ses clients, Me Salifou Béavogui a vivement salué cette décision du maitre de Conakry. Cependant, l’avocat souhaite l’élargissement de ladite décision à tous les autres prisonniers politiques.

« C’est un sentiment de joie et de réconfort (…) Je remercie en premier lieu le bon Dieu ensuite M. le président de la République, chef de l’État pour sa magnanimité, pour son pardon et je demande à mes clients aussi de prendre courage parce que le destin à voulu que ça soit comme ça. Je souhaite vraiment que cette mesure soit élargie à tous nos autres clients dont le Commandant AOB et Jean Guilavogui », a réagi Me Béa au micro de notre reporter, peu après la publication du décret.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info