HAC – Guinée : les premières cartes professionnelles de journalistes distribuées !

En marge de la célébration de la journée mondiale de la presse, célébrée lundi 3 mai 2021 à Conakry, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a procédé officiellement à la remise des premières cartes professionnelles de journalistes à certains patrons de presse. La cérémonie a eu lieu hier au siège de l’institution au quartier Boulbinet à Kaloum. A l’occasion, le président de la HAC Boubacar Yacine Diallo a précisé que seuls les postulants ayant remplit « toutes les conditions fixées par la loi » pourront en bénéficier. Il a en outre salué le travail des commissaires ayant parcouru Conakry et certaines villes de l’intérieur du pays pour enrôler les postulants dans leurs rédactions respectives.

«  Permettez moi de saluer le travail fait par les membres de la commission de délivrance de la carte, saluer aussi les commissaires qui ont parcouru le pays pour l’enrôlement effectif des postulants dans leurs rédactions respectives. Mention spéciale également aux associations de médias qui ont accompagné la HAC, sans relâche, tout au long du processus et aux journalistes qui y ont adhéré massivement », se félicite-t-il.

Après avoir communiqué les statistiques des postulants, Boubacar Yacine Diallo a vivement interpelé les journalistes sur leur « indispensable responsabilité » dans l’exercice de la profession.

« Les résultats de cet engagement commun sont encourageants. Les chiffres sont éloquents. Au total 4 000 ont postulés pour un total de postulants enrôlés qui s’élève à 2 400. Ainsi 2324 dossiers ont été dépouillés et analysés pour 1686 dossiers jugés acceptables et 638 dossiers jugés irrecevables. La carte de presse professionnelle permet à son détenteur d’accéder à toutes les sources d’information, excepté celles que la loi protège et de profiter des privilèges, notamment en matière de protection qu’elle procure. C’est aussi le lieu et le moment de d’interpeller les journalistes sur leur indispensable responsabilité. Autant ils doivent être jaloux de leur indépendance autant ils doivent être respectueux des lois en vigueur et les règles qui régissent la profession », a déclaré Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info