L’an un de la 9ème législature : « Aujourd’hui tu as le réseau Wifi dans toute l’Assemblée nationale », se vante Souleymane Keita

Le 21 avril 2021 marquait l’an un de l’installation de la 9ème Législature guinéenne issue du double scrutin controversé du 22 mars 2020. L’honorable Souleymane Keita, député du parti au pouvoir (Rpg arc-en-ciel) se félicite des résultats obtenus sous l’égide du président de l’Assemblée nationale, honorable Amadou Damaro Camara.  Il l’a fait savoir, mardi 27 avril courant, lors d’un entretien qu’il a bien voulu accorder à un groupe de médias à Conakry dont votre quotidien d’informations générales, www.guineerealite.info

Voici un extrait de sa déclaration !

« L’assemblée nationale s’est tout de suite attelée au travail (…) Cela devrait commencer par la création d’un cadre de travail qui n’existait pas à proprement parler. C’est pourquoi nous nous sommes lancés dans un vaste programme de rénovation du parlement à travers les bureaux comme vous l’avez constaté. Nous avons estimé qu’on ne pouvait pas se retrouver quand même dans une institution sans un cadre agréable. Parce que quand on venait, il faut l’avouer, vous ne pouviez pas faire 30 minutes dans un bureau compte tenu de l’état de délabrement de l’espace de travail. Ce fut donc la première activité et ce travail bien entendu ne s’est pas limité qu’aux députés. Il s’est élargi à l’ensemble des personnels du parlement, donc l’administration parlementaire à tous les niveaux. On n’a rénové ces bureaux et ensuite on a créé le matériel de travail à travers l’ameublement comme il se doit, digne d’une institution nationale mais aussi on n’a mis la connexion internet. Aujourd’hui tu as le réseau Wifi dans toute l’Assemblée nationale, ce qui n’était pas le cas avant. Après on s’est occupé à la digitalisation du parlement ce qui est aujourd’hui une effectivité. Tout peut se faire de manière digitale depuis les courriers, aux textes de lois. Chaque député à une adresse professionnelle, ce qui lui permet en temps réel de consulter à tout moment tous les documents qui lui concerne. Ça nous évite un peu toute cette paperasse comme si on était dans une administration archaïque.  Ensuite nous avons cherché à revoir les textes même du parlement, je veux parler des textes structurants de l’Assemblée nationale, nous avons également élaboré le plan quinquennal. A date tous les textes sont presque finis, on les a signés, l’arrêté est déjà sorti. Il s’agit par exemple du règlement administratif, le règlement financier, le manuel de procédure, le statut du personnel parlementaire, tout ça, ce sont des documents produits par les députés et je dois de passage préciser que tout ce travail a été fait par les députés comme pour vous dire qu’on a de la ressource humaine compétente capable de faire tous ces travaux. Ça c’est au niveau cadre organique et infrastructurelle du travail parlementaire.  De l’autre côté, notre mission qui est celle de voter les lois et contrôler l’action gouvernementale, de représenter le peuple mais aussi d’évaluer les politiques publiques. Nous avons déjà voté beaucoup de lois ici et tout cela va être accessible à la population grâce à la création du site de l’Assemblée nationale. Aujourd’hui l’assemblée a un site, le lancement se fera très prochainement. L’innovation c’est avec cette législature notamment le site que nous allons créer. N’importe quel citoyen guinéen peut directement s’adresser à l’Assemblée nationale et à n’importe quel député et sur n’importe quel sujet.  Il vous suffit d’aller sur le site et poser la question aux députés sur leurs pages respectives. Tout ça, c’est pour dire que nous sommes une Assemblée qui ambitionne et nous voulons être plus proche possible de la population », a déclaré l’honorable Souleymane Keita.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Sékou Koundouno s’en prend au PM Kassory, « ses déclarations mensongères sur les prétendues enquêtes relatives aux personnes tuées… »

sam Mai 1 , 2021
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Ibrahima Kassory Fofana dit que « d’un point de vue personnel, quand on a passé cinq ans dans une fonction, quelle qu’elle soit, il faut savoir partir ». Faut-il en rire ou en pleurer ? « Monsieur-Je-dis-doublement- oui-à- la-nouvelle-constitution » est-il en […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com