Violences au Tchad : le nouvel homme fort du pays, général Mahamat Idriss Déby tente de calmer les esprits

Dans une déclaration enregistrée et diffusée, mardi 27 avril 2021, à la radio et à la télévision nationale, le chef d’Etat Tchadien général Mahamat Idriss Déby s’est adressé à ses compatriotes. Cette sortie médiatique du patron du CMT (Conseil militaire de transition) fait suite aux violences meurtrières qui ont éclaté dans la matinée dans certaines villes du pays, a rapporté Rfi.

A en croire ses mots, le nouvel homme fort de N’Djaména, fils du Maréchal du Tchad, tué aux fronts alors qu’il combattait contre des rebelles, tente de rassurer ses concitoyens de la sincérité de son équipe à mener à bien cette transition.

« Le Conseil militaire de transition obéit au souci cardinal de faire face à l’urgence absolue de devoir défendre notre Patrie contre l’agression qu’elle subissait, de préserver les acquis de paix et de la stabilité et de garantir l’unité et la cohésion nationale […] Le Conseil Militaire de Transition n’a pas d’autre objectif que d’assurer la continuité de l’État, la survie de la nation et l’empêcher de sombrer dans le néant, la violence et l’anarchie. Les membres du CMT sont des soldats qui n’ont d’autre ambition que celle de servir loyalement et avec honneur leur patrie. Toute autre attitude des membres du CMT sera une atteinte impardonnable à la mémoire du Maréchal et à l’engagement face au peuple. Je serai le garant de ce dialogue qui n’éludera aucun sujet d’intérêt national selon un calendrier précis que le gouvernement sera appelé à dévoiler. Dans les prochains jours et après les consultations en cours, un Conseil National de Transition, représentatif de toutes les provinces et de toutes les forces vives de la Nation sera également mis en place, de façon consensuelle et concertée, pour permettre l’accompagnement législatif de l’action gouvernementale et de donner au pays les bases d’une nouvelle Constitution », a déclaré le chef de la junte militaire, général Mahamat Idriss Déby.

Avec Rfi

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info