Cellou Dalein Diallo s’offusque contre les « violences meurtrières » survenues à Kouroussa

Selon des médias de la place, des jeunes de Kouroussa, surchauffés, se sont attaqués aux résidences des autorités locales. Les faits se sont déroulés Vendredi 16 et Samedi 17 avril courant. Dans l’espoir, dit-on, de faire disperser les manifestants, des forces de l’ordre auraient fait usage d’armes à feu tuant deux personnes et plusieurs autres blessées, a-t-on appris.

Face à cette situation, Cellou Dalein Diallo, leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principal opposant au régime d’Alpha Condé condamne énergétiquement ces « tueries ». « Je condamne avec la plus grande fermeté les tueries perpétrées à Kouroussa par les forces de défense et de sécurité en plein mois de ramadan et adresse mes condoléances les plus émues aux familles des victimes et au peuple de Guinée. Il est inadmissible de répondre systématiquement aux revendications légitimes des citoyens par une répression aveugle et sanglante », a écrit, dimanche 18 avril, le patron de l’opposition guinéenne via sa page Facebook.

De sources concordantes, les promesses non tenues du gouvernement guinéen lors de la dernière campagne électorale, en faveur des habitants de Kouroussa natal du célèbre écrivain feu Camara Laye, seraient une des causes de cette colère des Kouroussakas.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info