Déguerpissement des emprises : le PM Kassory nie toute responsabilité du président Alpha Condé et promet des sanctions…

Après avoir « délibérément » détruit des maisons d’habitation et autres biens privés à Conakry et à Dubréka, le gouvernement guinéen serait-il à la recherche du donneur d’ordre de la fameuse opération de déguerpissement qui continue d’enregistrer des victimes ?  C’est du moins ce qui ressort du discours de politique générale du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, mercredi 7 avril 2021 devant les députés à Conakry.

« Je vais vous dire une chose (…) Ces opérations de déguerpissement ont permis de mettre à nu les tares de notre administration », reconnait-t-il en substance. Et d’ajouter. « Quand le Président Alpha Condé a appris qu’à Dubréka le préfet faisait casser des maisons, il m’a interpellé et il m’a dit que si cela est avéré il va le (préfet) démettre de ses fonctions. J’ai convoqué le préfet et ses services, ils m’ont exposé la situation et j’ai vu qu’ils avaient effectivement reçu l’ordre de casser des maisons et ces ordres venaient de Conakry. Mais je vous le dis ici, le président n’a jamais donné cet ordre et il était surpris d’apprendre qu’ils sont en train de casser les maisons des gens dans les quartiers », affirme-t-il.

Certes, dans l’espoir de soigner l’image de son patron, le locataire de la primature dira ceci : « le président Alpha Condé a dit qu’il va mettre en place une opération de récupération des domaines publics de l’Etat, une commission devrait être mise en place pour cela et elle n’avait même pas encore commencé à travailler », explique-t-il avant de dénoncer le ministre Ibrahima Kourouma. « Nous avons tous été surpris d’apprendre que le Ministère de la ville a entamé l’opération. Le mal est déjà fait. Le président était dans tous ses états quand il a vu les dégâts causés. C’est ainsi qu’il a instruit le gouvernement de prendre des mesures pour recenser toutes les victimes détentrices de titres fonciers et de procéder à leurs dédommagements. Cette opération est en cours. Mais je vous rassure encore ici, du haut de cette tribune, que toute la lumière sera faite sur cette affaire et des décisions vont tomber », a rassuré Don Kass.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info