Conakry : un enseignant poignardé à mort à Dixinn (Témoignage de la Directrice de l’Ecole)

Selon nos informations, le drame a eu lieu dimanche 28 mars 2021 au quartier Dixinn à Conakry. C’est un homme d’une quarantaine d’années qui se serait violemment attaqué à un enseignant de l’école primaire « Les Dabadins », à l’aide d’une arme blanche, a-t-on appris.

A la suite des coups sur ses côtes et sur sa tête, le jeune enseignant Aboubacar Touré s’est évanoui. Malgré son évacuation à l’hôpital national de Donka, Monsieur Touré a succombé lundi 29 mars 2021 à ses blessures.  La triste nouvelle a fait révolter ses élèves qui ont mis à sac le conteneur du présumé meurtrier qui fait office de son habitation.

Visiblement affectée, la directrice de l’école Madame Djénè Camara, revient sur les circonstances du décès de son enseignant. « Les congés de Pâques ont débuté (…) On n’a libéré les enfants.  Je suis allée rendre visite à mes frères à la Cimenterie, c’est à mon retour que mon adjoint m’a appelé pour me dire qu’il a eu ce drame. A partir de ce qu’on m’a expliqué, le présumé meurtrier en question était dans le conteneur, c’est là-bas il passe la nuit. Il sort, il trouve M. Aboubacar Touré assis devant le conteneur. Il paraît, il avait organisé un match de football avec ses élèves. A son retour, il est venu s’assoir devant le conteneur en train de changer sa paire de chaussure. Son présumé assassin est sorti du conteneur pour leur dire de quitter les lieux.  Entre temps Alpha Doumbouya c’est son nom, s’est retourné dans son conteneur, il est revenu avec une paire de ciseaux et un couteau au moment où Monsieur Touré était courbé en train de changer sa paire de chaussure, il l’a poignardé sur ses deux côtes, deux fois dans sa tête, dans le dos (…) Ne pouvant supporter ces coups, le jeune enseignant s’est couché sur son ventre, en dépit de tout, il a continué. Il a arrêté c’est lorsque le sieur Touré s’est évanoui, voilà ce qui s’est passé ».

Pour Madame la Directrice, l’école perd un de ses meilleurs enseignants et s’interroge sur les motivations du présumé assassin du « pauvre » enseignant. « Monsieur Touré était un bon enseignant. Il enseignait comme le monde le souhaite, les enfants ont besoin de son enseignement. Sa classe est toujours pleine, tout le monde veut suivre ses cours, il a fait perdre l’école, on ne sait pas pourquoi ? », s’interroge une nouvelle fois Mme la Directrice Djénè Camara.

Il faut rappeler que le présumé meurtrier, Alpha Doumbouya a été arrêté par les services de sécurité pour des fins d’enquête.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info