mardi, octobre 26

Mois : mars 2021

Sidya Touré à Alpha Condé : « Il devrait plutôt se préoccuper du développement du pays, c’est cela son rôle… »

Economie, Politique, Société
En visite à Fria, le week-end dernier, le président Alpha Condé s’était violemment pris à ses opposants en annonçant « la mort » de toutes les formations politiques dirigées par des anciens Premiers ministres. Justement, en réaction à cette autre sortie médiatique controversée du président Condé, Sidya Touré se moque et pense qu’Alpha Condé devrait plutôt se préoccuper du développement du pays, « c’est cela son rôle », lance-t-il. « Je croyais que le problème du gouvernement c'était de créer de la richesse pour essayer de développer le pays, faire en sorte que les populations profitent justement de cette création de richesses. Si maintenant, le chef de l'État estime que son travail consiste à instaurer un parti unique en Guinée mais c'est une nouvelle orientation qui n'a plus rien avoir ...

Naufrage meurtrier à Kanfarandé : le Maire Abdoulaye Kaba s’exprime !

Société
Situé à 40 KM du centre-ville de Kanfarandé, Koukouba est un des districts de la sous-préfecture de Kanfarandé situé dans la préfecture de Boké. De par sa position géographique, il faut obligatoirement passer par la mer pour y accéder, d'où la problématique liée à ces accidents meurtriers. Au lendemain du naufrage qui a coûté la vie à quinze des trente cinq occupants de la barque, le Maire de Kanfarandé a bien voulu se confier ce lundi 29 mars 2021 à notre rédaction. Monsieur Abdoulaye Kaba confirme la mort des quinze personnes. « Il y a eu bel et bien de naufrage entre Kanfarandé et Koukouba. Trente cinq (35) personnes occupaient cette barque dont quinze (15) ont perdu la vie. Un bébé fait partie des victimes. C’est triste », a réagi le Maire Kaba qui a annoncé par la même occasion que l...

Conakry : un enseignant poignardé à mort à Dixinn (Témoignage de la Directrice de l’Ecole)

Société
Selon nos informations, le drame a eu lieu dimanche 28 mars 2021 au quartier Dixinn à Conakry. C’est un homme d'une quarantaine d'années qui se serait violemment attaqué à un enseignant de l'école primaire « Les Dabadins », à l’aide d’une arme blanche, a-t-on appris. A la suite des coups sur ses côtes et sur sa tête, le jeune enseignant Aboubacar Touré s’est évanoui. Malgré son évacuation à l'hôpital national de Donka, Monsieur Touré a succombé lundi 29 mars 2021 à ses blessures.  La triste nouvelle a fait révolter ses élèves qui ont mis à sac le conteneur du présumé meurtrier qui fait office de son habitation. Visiblement affectée, la directrice de l'école Madame Djénè Camara, revient sur les circonstances du décès de son enseignant. « Les congés de Pâques ont débuté (…) On n'a libéré l...

OPINION. Guinéens, restons debout et mobilisés (Par Sékou Koundouno)

A la Une, Libre Opinion, Politique, Société
Au cours d'une émission radio, Albert Damantang Camara a déclaré que le Président de l'UFDG et son épouse seraient interdits de voyager et que c'est pour cette raison que son passeport est confisqué. Cette déclaration démontre que le pouvoir devient de plus en plus arrogant, insolent et méprisant. Cela démontre aussi que les Guinéens ont intérêt à ne pas baisser les bras et qu'ils doivent mener le combat jusqu'au bout pour l'instauration d'un véritable État de droit. Si un membre zélé du régime liberticide de Alpha Condé peut se permettre de déclarer qu'un citoyen ne peut pas voyager, c'est parce qu'il est convaincu que le régime est devenu si fort et si puissant qu'il peut décider d'empêcher l'exercice d'un droit sans aucune réaction ou contestation. Il y a quelques mois, Alpha Condé et...

Éventuelle hausse du prix des produits pétroliers : des citoyens de Conakry rejettent en bloc cette « décision gouvernementale » (réactions)

Economie, Politique, Société
Lors de sa récente sortie médiatique, le PM Ibrahima Kassory Fofana avait annoncé une éventuelle augmentation du prix des produits pétroliers. A en croire le chef du gouvernement, la mesure pourrait entrer en vigueur dès après le mois saint de ramadan. Décidemment, les consommateurs n’apprécient pas du tout cette décision gouvernementale qui, selon eux, maintiendrait tout simplement la population guinéenne dans la précarité. Lisez plutôt quelques réactions recueillies vendredi 26 mars 2021 dans les rues de Conakry. « Je pense que cette décision est une foutaise et une insulte envers le peuple de Guinée. quant on sait que l'augmentation du prix du carburant ou sa diminution est due à la flexibilité du prix  sur le marché  international. Lorsque le prix du baril monte à l'international on ...

Déguerpissement des emprises : l’honorable Fodé Mohamed Soumah qualifie l’opération de « drame humain »

Economie, Politique, Société
Depuis plusieurs semaines, le gouvernement guinéen à travers le ministère de la Ville et de l’aménagement du territoire poursuit son opération de déguerpissement tout au long des routes, à Conakry et dans les villes environnantes. Le patron de la GECI (Génération Citoyenne) Fodé Mohamed Soumah s’est prononcé sur la question. « Je trouve que c'est inadmissible. C’est un drame humain inqualifiable. Vous savez l'État c'est une continuité, ce n'est pas parce que le précédent régime a échoué que moi je vais venir radicalement changer la donne, non, ce n'est pas comme ça que ça se passe, l'État, c’est la continuité. Donc je suis comptable des erreurs du passé. Je suis comptable des échecs, donc c'est à moi de réparer, si j'ai l'intention de changer la donne. Et donc c'était à l’Etat actuel de ...

Le FNDC droit dans ses bottes, « aucune élection démocratique n’a eu lieu en Guinée au cours des deux dernières années » (Communiqué)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
A la suite d’une série de concertations, la coordination générale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) réitère son engagement à poursuivre son combat « citoyen » pour la restauration de la démocratie en Guinée. Dans un communiqué, ci-dessous, transmis à notre rédaction lundi 22 mars 2021, le FNDC annonce par la même occasion les nouvelles orientations de son combat. COMMUNIQUE - FNDC_LANCEMENT.docx

TRIBUNE. Apha Condé, les forces de défense / sécurité et la justice (Par Sékou Koundouno)

A la Une, Libre Opinion, Politique, Société
Alpha Condé avait promis, il y a quelques années, que « bientôt, il n'y aurait plus d'opposition en Guinée ». Cette déclaration avait été jugée très curieuse à l'époque venant de celui qui a fait croire aux crédules qu'il s'est battu pendant quarante années pour la démocratie. En effet, une démocratie sans opposition est une démocratie factice. Beaucoup pensaient donc que le prétendu animal politique qu'il est ; allait « éteindre » l'opposition politique par la réalisation de grands travaux publics afin de doter la Guinée des infrastructures dont elle a tant besoin pour sortir du sous-développement. Si ce n'était que cela, les Guinéens auraient tous dit « tant mieux ; c'est de bonne guerre ». Si à travers ses résultats sur le plan économique et social, faire taire et jeter aux oubliettes ...

La justice guinéenne au service de la politique (Par Sékou Koundouno)

A la Une, Libre Opinion, Politique, Société
Le pool d'avocats qui défend le journaliste Amadou Djouldé Diallo a adressé le 11 mars 2020 une demande de mise en liberté à Monsieur Ousmane Coumbassa, doyen des juges d'instruction du Tribunal de Première Instance de Dixinn. Dans leur demande, les avocats ont invoqué l'illégalité de la mise en détention de M. Amadou Djouldé Diallo au regard de la loi sur la liberté de la presse. Il faut reconnaître que selon de nombreuses sources, les avocats ont introduit cette demande de mise en liberté sans trop d'illusions eu égard à la forte dépendance du juge Ousmane Coumbassa vis-à-vis du procureur de la justice, Sidy Souleymane Ndiaye. Et comme, il fallait s'y attendre, le juge d'instruction a rendu une ordonnance de rejet de la demande des avocats. Mais ce qui est étonnant, ce sont les motifs qu...

Pour Joe Biden, Vladimir Poutine « est un tueur » et il « en paiera le prix » (Rfi)

A la Une, Politique, Société
Lors d’une interview diffusée mercredi 17 mars par la chaîne américaine ABC, le président Joe Biden a dit penser que son homologue russe Vladimir Poutine est « un tueur », en promettant qu’il en paierait « le prix ». Des commentaires que la Russie n’a pas appréciés, au lendemain de nouvelles accusations d’interférences russes dans les élections américaines. Le président de la Chambre basse du Parlement à Moscou a notamment évoqué une « insulte » contre son pays.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com