Validation des résultats de la CENI : le FNDC dénonce « le cinéma de la Cour constitutionnelle »

Quelques jours après la proclamation des résultats provisoires « contestés » de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier en Guinée, par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à son tour, la Cour constitutionnelle a validé, samedi 7 novembre 2020, sans surprise la « victoire » du président sortant Alpha Condé pour un troisième mandat à la tête du pays.

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) n’a pas tardé à réagir. Pour le responsable des stratégies et planifications du mouvement, « Nous ne reconnaissons aucune institution issue d’un complot contre le peuple de Guinée »

« Le FNDC a déjà réaffirmé sa position par rapport au parachèvement du coup d’État constitutionnel d’Alpha Condé et son clan. Pour nous, on ne saurait parler d’élection lorsqu’il y a une candidature illégale et illégitime imposée en tuant des guinéens. Nous ne reconnaissons aucune institution issue d’un complot contre le peuple de Guinée. Le cinéma de la cour constitutionnelle ne concerne aucunement le FNDC car nous nous sommes clairement désolidarisés de tout processus de blanchiment du coup d’État constitutionnel perpétré par Alpha Condé », a réagi Sékou Koundouno au micro de nos confrères d’africaguinee.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info