lundi, décembre 5

Jour : 28 octobre 2020

TRIBUNE. La manipulation à Nyagbadou (Par Stéphane Kaba)

Libre Opinion, Politique, Société
La manipulation bat son plein en Nyagbadou. Toute cette clique qui est ensemble, qui veut nous faire croire des fadaises. Nous savons bien que c’est une dynastie qui ne dit pas son nom qui règne à Nyagbadou. Ils sont mariés ensemble dans les mêmes familles, ils couchent avec les mêmes filles qu’ils se refilent de bureau en bureau avant de leurs donner des marchés, voire des postes dans la fonction publique ou ailleurs. D’ailleurs, ne serait-il pas intéressant de tenter d’identifier la part de responsabilité des femmes dans ce système pervers entretenu également par elles ? Dès qu’on leurs donne de l’argent, elles sont prêtent à accepter l’inacceptable, « ces éducatrices ». Mirabeau ne disait-il pas : « Tant que les femmes ne s’en mêlent pas il n’y a pas de véritable révolution. » Les gens...

La vérité, c’est que des Guinéens continuent de tuer d’autres Guinéens (Par Thierno Oumar Diawara)

A la Une, Enquêtes, Libre Opinion, Politique, Société
Ça suffit ! Ça suffit ! Trop de sang a coulé et continue encore de couler. Ces innocents citoyens se font tuer sous le regard indifférent ou sous les balles de ceux qui sont censés les protéger.  Si dans certains pays, des gens meurent à la suite de la maladie du Covid-19, les Guinéens eux, tombent sous les balles des agents des forces de sécurité qui utilisent leurs armes contre leurs sœurs et leurs frères. Ces violences meurtrières consécutives, dit-on, à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, résultent de l’irresponsabilité des politiques qui privilégient leurs intérêts égoïstes au détriment de la Nation toute entière. La tuerie en masse d’opposants ou d’innocentes personnes, est devenue un fait récurent, non c’est peu dire, plutôt une banalité en Guinée. Stop ! Dites la vér...

Fodé Mohamed Soumah, président de la GECI sur les violences post-électorales en Guinée (déclaration)

A la Une, Politique, Société
En Guinée, les violences post-électorales continuent d’endeuiller des familles. Selon nos informations, une vingtaine de personnes ont perdu la vie au cours de ces derniers jours à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Face à cette situation « préoccupante », le président de la Génération citoyenne a bien voulu s’adresser à l’ensemble des acteurs du processus électoral, particulièrement au président sortant Alpha Condé. Fodé Mohamed Soumah l’a fait savoir dans une déclaration rendue publique mardi 27 octobre 2020 à Conakry. « Déclaration de GECI Les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 viennent d’être donnés par la CENI, seul organe habilité pour ce faire. Le candidat et président en exercice, est donné victorieux dès le 1ertour. Nous ...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com