Violences post-électorales en Guinée : Aly 100song appelle à la cessation des tueries

Depuis le lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier en Guinée, au moins une quinzaine de citoyens se sont fait tuer par des agents des forces de séurité, a-t-on appris de sources concordantes.

Ces violences meurtrières ont lieu dans la commune de Ratoma à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Des artistes guinéens se succèdent pour condamner cette tuerie de masse, devenue monnaie courante dans le pays. Après Soul Banks, Petit Kandia, c’est au tour d’Aly 100song de l’emblématique groupe des espoirs de Coronthie de s’adresser à ses concitoyens.

« Le regard  que je porte sur ce qui se passe dans notre pays c’est vraiment  dommage qu’on en arrive à ce point là. Je veux dire à la jeunesse guinéenne de cultiver la paix, d’éviter les politiciens. Parce que ce n’est pas seulement la politique qui nous intéresse, on doit vraiment prendre de la hauteur dans la tête, la jeunesse doit absolument se donner la main pour construire  ce pays », a lancé l’artiste qui n’a pas hésité de dénoncer les politiques.

« Avec les politiciens je suis vraiment désolé, c’est dommage pour la Guinée. Même les discours des politiciens ne sont  pas rassurants. Les politiciens sont riches, au lieu de nous aider, ils nous opposent et nous communiquent des choses qui nous rendent fous. Nous sommes des frères et sœurs et nous avons l’obligation de vivre ensemble dans une Guinee unie et rassemblée autour de la vérité et le pardon. Aux hommes politiques de mettre la Guinée au dessus de leurs intérêts égoïstes et ambitions personnelles et de prendre des décisions dans l’intérêt de la paix et de l’unité de tous les guinéens », a indiqué Aly 100song.

 Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info