vendredi, août 19

Jour : 3 octobre 2020

Bah Oury qualifie la mission de la CEDEAO de « médecin après la mort »

A la Une, Politique, Société
Une mission conjointe (CEDEAO – UA et ONU), a séjourné du 1er et au 2 octobre courant à Conakry. Au cours de son séjour de travail, elle a rencontré l’ensemble des acteurs sociaux politiques impliqués dans le processus électoral pour « une élection présidentielle apaisée le 18 octobre prochain en Guinée », a-t-on appris. Pour Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Reconnaissance de la Guinée (UDRG), la mission de la CEDEAO n’aurait pas de sens au point que l’organisation est restée silencieuse face à la crise guinéenne. « La mission de la CEDEAO n'est pas venue au bon moment, c'est le médecin après la mort. Après avoir cautionné beaucoup de choses en étant silencieux par rapport aux graves dérivés en ce qui concerne les répressions que les populations ont subi. De l'autre ...

La mission de la CEDEAO à Sékhoutouréyah : « S’ils sont allés dire autres choses à Alpha Condé, ça c’est entre eux là-bas… » (Koundouno)

A la Une, Politique, Société
Les travaux de la mission conjointe (CEDEAO – UA et ONU) pour « une élection présidentielle apaisée en Guinée le 18 octobre prochain », ont pris fin vendredi 2 octobre 2020 à Conakry. Au nom de ses pairs, Mme Shirley Ayorkor Botchway, cheffe de la mission et ministre des Affaires étrangères du Ghana a déclaré ce qui suit : « Nous avons dit aux représentants du FNDC qu’à partir du moment où la nouvelle Constitution a été votée, la Cour Constitutionnelle a validé la candidature du président sortant Alpha Condé, le problème de troisième mandat est maintenant derrière nous ». Une déclaration qui n’est pas du goût des opposants au projet de troisième mandat du président Alpha Condé. Sékou Koundouno, responsable des stratégies du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) l’a fai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com