L’alternance politique en Guinée : « Le but n’est pas de renverser Alpha Condé pour … » (Kémi Seba)

Décidemment, la situation socio-politique en Guinée ne laisse pas indifférent des observateurs voire des activistes. Dans l’émission Afro Pertinent sur VOX AFRICA TV, lundi 28 septembre 2020, le très controversé activiste franco-béninois Kémi Séba a exhorté la société civile guinéenne à prendre son destin en main en toute responsabilité.

« Je demande à la société civile guinéenne qu’elle ne se laisse manipuler par personne. Parce que le but n’est pas de renverser Alpha Condé pour placer un autre responsable politique qui sera à la botte de l’occident. Il faut que la voix politique alternative à Alpha Condé soit une voix issue du peuple et qui sert des intérêts de la Guinée et de l’Afrique et non pas de l’oligarchie occidentale. Parce que quand vous demander l’aide du diable, quand vous demander l’aide de la France pour qu’elle vienne arbitrer les choses si la France accepte le deal, le nouveau responsable devra suivre l’agenda voulu par la France. Donc il est très important que la société civile guinéenne soit extrêmement attentive aux alternatives qu’elle va proposer, par la suite elle est maitresse de son destin. L’Afrique observe », lance t-il.

En dépit de tout, Monsieur Seba se dit solidaire du peuple guinéen. « Si j’avais la possibilité de rentrer en Guinée, j’y serais à l’heure actuelle, tout le monde sait malheureusement le climat polico-juridique dans lequel je suis, puisque ce n’est pas un secret, les chevaliers africains de l’occident essayent de me barrer la route parce qu’ils ont peur que je réponde aux messages un peu partout, messages qui passent de toute façon grâce à l’émission Afro Pertinent sur VOX AFRICA TV », a déclaré Kémi Seba.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info