Propagation du COVID-19 en Guinée : Fodé Mohamed Soumah (GECI) accuse le gouvernement …

La maladie du nouveau Coronavirus impose le respect d’un certain nombre de mesures pour limiter au maximum la propagation du virus. Il s’agit entre autres du respect de la distanciation sociale, selon l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Curieusement en Guinée, ce sont les hautes autorités, censées faire appliquer ces mesures, qui s’en foutent éperdument. C’est du moins le constat de Fodé Mohamed Soumah, leader de la Génération citoyenne (GECI).

« Ce qui me désole, c’est de constater que les mesures sanitaires prises pour limiter la contamination en Guinée, ne sont pas respectées au sommet de l’Etat. Il suffit de partir des conventions régionales du RPG Arc-en-ciel, de la présentation de la candidature du président Alpha Condé, en passant par les différentes rencontres au palais du peuple (…) Vous imaginez, toutes ces rencontres se tiennent sans le moindre respect de ces mesures sanitaires. C’est dommage ! ».

Selon Fodé Mohamed Soumah, « les citoyens ont estimé que si le RPG pouvait organiser des manifestations en cette période de Covid-19, où tout attroupement est interdit, donc eux-aussi pouvaient exiger l’ouverture des lieux de cultes, les bars, les hôtels, les restaurants etc. Peu importe ce qui en résultera », a indiqué le leader de la GECI qui prend pour seul responsable l’État guinéen.

« Pendant que le monde se rapproche dangereusement de la barre des 800 000 morts, et fait tout pour éradiquer la pandémie, la Guinée risque encore une fois, d’être le mauvais élève, comme du temps d’Ebola. Non seulement il y a un relâchement manifeste des gestes barrières au sein de la population, mais nous ouvrons la porte à la propagation du virus dans les foyers, le voisinage, les quartiers, les enfants, etc. Ce sera de la responsabilité des autorités, et non de la fatalité », regrette t-il avant d’implorer la grâce divine. « Dieu sauve mon pays ».

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info