Pénurie d’électricité en Haute Guinée : encore des jeunes dans la rue ce mardi

Le mouvement des jeunes pour l’électrification de la Haute Guinée ne décolère toujours pas. Après quelques semaines de trêve, ils appellent à une nouvelle manifestation ce mardi 1er septembre 2020 dans plusieurs Villes de la savane guinéenne.

L’annonce a été faite lundi soir par Mamoudou Kaba, porte-parole du mouvement qui intervenait sur les ondes de Nostalgie Guinée, une radio locale basée à Conakry.

D’entrée de jeu, Monsieur Kaba est revenu sur les raisons de la manifestation organisée dimanche dans la Ville de Nabaya. « Hier c’était une réponse du berger à la bergère (…) Parce que les mouvements de soutien au projet de 3ème mandat ont fait une semaine entrain de faire des carnavals dans la ville et ils ont été autorisé par la mairie. Nous on a adressé une lettre en bonne et due forme à la mairie pour pouvoir tenir notre manifestation. Donc on a constaté une mauvaise volonté et une mauvaise foi de la part de Monsieur le maire qui a refusé d’autoriser notre manifestation, parce que, selon lui, il y a l’état d’urgence sanitaire qui est décrété dans le pays. On lui a fait comprendre que malgré ce décret de l‘état d’urgence sanitaire, les mouvements de soutien, eux, ont la carte blanche pour faire des meeting et autres mamaya dans la ville. Monsieur le maire n’a pas pensé en ce moment qu’il y avait l’état d’urgence sanitaire (…) Donc il n’y a pas une République dans le monde où une loi est votée contre certains citoyens. Voilà pourquoi nous sommes sorti hier pour manifester », rappelle t-il avant de confirmer la manifestation de ce mardi à Kankan.

« Notre manifestation aura bel et bien lieu demain mardi quel qu’en soit le prix à payer, demain nous allons manifester dans les villes de la Haute Guinée », a déclaré Mamoudou Kaba.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info