Présidentielle 2020 : El hadj Mamadou Sylla redoute « un coup KO » pour Alpha Condé

Les guinéens sont convoqués aux urnes le 18 octobre prochain pour élire leur futur président de la République. C’est du moins la décision de la CENI (Commission électorale nationale indépendante), entérinée par le chef de l’État Alpha Condé.

Cependant, le chef de file de l’opposition guinéenne redoute le scénario de la présidentielle de 2015 où le président sortant Alpha Condé a remporté par un coup KO. Nonobstant, El hadj Mamadou Sylla pense que seul Dieu est capable de changer la donne et qu’il faut compter sur lui.

« C’est vrai Alpha Condé a tout l’appareil de l’Etat avec lui. Il a l’argent, il a les moyens, il a les fonctionnaires, il a tout le monde avec lui aujourd’hui : la CENI et toutes les autres institutions sont à sa merci. C’est difficile mais Dieu peut faire tout. Il est puissant, tout ce qu’il veut faire il le fera sans problème. Le miracle peut venir. Croyez-moi », lance t-il. Et d’enchaîner, « Alpha Condé pense déjà à un coup KO comme en 2015 mais à chaque élection un coup KO c’est compliqué », s’inquiète t-il.

Pour El hadji Mamadou Sylla, le boycott ne serait pas la solution. Raison de plus, il réitère son appel à la participation massive des grands partis de l’opposition. « Là où on est maintenant, il n’y a pas de stabilité dans le pays, donc ça ne marchera pas. Si on ne part pas aussi à l’élection présidentielle, il sera seul face à des partis qui ne représentent pas grand chose. Parce que tous ces partis là, il faut que les gens sachent, personne parmi eux n’a été élu à la base donc on peut dire les partis politiques sont égaux mais les forces ne sont pas les mêmes. Quand tu prends mon parti UDG, aujourd’hui malgré tout ce qui s’est passé on a eu plus de 150.000 voix aux législatives », a déclaré le patron de l’UDG.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info