Jour : 18 août 2020

El hadj Mamadou Sylla, « le fichier comporte de graves anomalies, si le problème n’est pas réglé je vais pas jeter mon argent par la fenêtre… »

Politique, Société
A l’image de bon nombre de leaders politiques, le président de l’Union démocratique de Guinée (UDG) a, lui aussi, conditionné sa participation à l’élection présidentielle d’octobre prochain à l’assainissement du fichier électoral qui, selon El hadj Mamadou Sylla, comporte de « graves anomalies ». Tout d’abord le Chef de file de l’opposition guinéenne se réjoui du choix porté sur sa modeste personne pour représenter le parti de l’Union démocratique de Guinée (UDG) à la future échéance électorale. « (…) J'ai accepté la proposition de mon parti qui a encore porté sa confiance en moi pour la 3ème fois. Donc j'ai dit oui non seulement aux militants de l’UDG mais aussi aux partis alliés. Vous savez j'ai d'autres députés qui sont présidents de partis. Ils m'ont accordé leur soutien. Avec eux no...

ÉCONOMIE. Le cri de cœur du GOHA aux dirigeants de la Cédeao, « Libérez les frontières s’il vous plaît ! »

A la Une, Economie, Politique, Société
Fermeture prolongée des frontières dans l'espace CEDEAO: Dirigeants de la CDEAO, libérez les frontières SVP Chérif Abdallah président du GOHA fait une invite aux 15 chefs d'États Depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les Etats de l’Afrique de l’Ouest habituellement tributaires des économies basées sur l’informel ont vu la situation de leurs ressortissants vivant de ce secteur se dégrader au point de se demander qui de la COVID ou de la pauvreté emportera le plus de personnes. Le peuple ouest africain est à féliciter pour ses efforts dans l’accompagnement des gouvernements, à travers le respect des mesures sanitaires édictées. Alors qu’ailleurs on enregistre des soulèvements liés aux mesures de confinement, le peuple ouest africain a compris que ces mesures sont dans so...

Mauritanie: l’ex-président Aziz interrogé par la police pour « détournements de biens publics »

A la Une, Economie, Politique, Société
L'ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a été entendu lundi par la police pour répondre à de « fortes présomptions de mauvaise gouvernance et de détournements de biens publics », a-t-on appris de source sécuritaire. « La police s'est rendue au domicile de l'ex-président Ould Abdel Aziz pour l'appeler à répondre aux enquêteurs, mais il n'a pas voulu l'accompagner, promettant de la rejoindre, ce qu'il a fait quelques temps après », a déclaré à l'AFP cette source s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. L'ex-président mauritanien fait l'objet de « fortes présomptions de mauvaises gouvernance et de détournement de biens publics », a ajouté cette source. Il n'était pas possible de savoir en début de soirée si l'audition de M. Aziz, qui selon cette source a débuté dans l'apr...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com