Affaire 3ème mandat : Alpha Condé « prend acte », « S’il était sûr qu’il avait le soutien de sa base, je suis certain qu’il n’allait pas tenir ce langage… », réaction de Lansana Kouyaté

A la clôture de la convention nationale de son parti (RPG Arc-en-ciel), jeudi 06 Août 2020 à Conakry, le Chef de l’État Alpha Condé a déclaré « je prends acte ». Le président guinéen répondait ainsi à ses militants et sympathisants qui l’ont appelé d’être leur candidat pour la présidentielle d’octobre prochain. En terme clair, briguer un troisième mandat à la tête du pays.

Interpellé jeudi soir, peu après la clôture de cette convention, par nos confrères de RT France (Russia Today) basée à Paris, Lansana Kouyaté leader du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) et candidat à l’élection présidentielle se dit déçu des propos tenus par le président Condé qui, selon lui, visent à distraire les gens.

« C’est un mot vague. Je prends acte ne veut pas dire quelque chose mais venant de lui ça veut dire simplement qu’il est entrain encore de jouer sur le temps. A mon avis, il y a pour cela deux raisons : d’abord il a dit que ceux qui l’ont fait c’est-à-dire les membres de son parti qu’il a appelé Rpciste au lieu de Rpgiste. Il faut qu’il comprenne que ceux-ci sont d’accord parce qu’ils le sont pas », a regretté l’ancien Premier ministre.

Pour Lansana Kouyaté, la candidature d’Alpha Condé est loin de faire l’unanimité au sein de son propre parti. Un fait consécutif au poids des dix (10) ans de promesses non tenues.

« Ces dix (10) ans de mensonges, dix (10) ans de promesses qui leur ont été ténues, qui n’ont pas été respectées. A quelques mois de son départ et comme à chaque fois près d’une échéance, il (Alpha Condé) lance des projets, il promet de gauche à droite et sans que cela n’est aucune chance d’être réalisé. Il oubli à la minute où il est élu, ces gens le savent. Ceux qui protestent aujourd’hui au sein du RPG le disent, ils disent on en a marre des promesses non tenues. Par endroit, il les cite même. S‘il était sûr aujourd’hui qu’il avait harmonie et soutien de sa base, ceux qui les ont crées et contre lesquels il a déployé d’autres forces nouvelles à qui il donne tout au détriment de ceux qui l’ont mis là. Je suis certain que s’il était sûr que tout cela allait bien se passer il n’allait pas tenir le langage qu’il a tenu aujourd’hui », a expliqué Lansana Kouyaté sur RT France.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info