En plein procès, Foniké Menguè se dit victime de ses prises de position contre le 3ème mandat d’Alpha Condé

Le leader du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) était de nouveau ce jeudi 06 Août devant les juges du Tribunal de Dixinn à Conakry pour la suite de son procès.

Poursuivi pour « communication et divulgation de fausses informations », Oumar Sylla alias Foniké Menguè, puisque c’est de lui, qu’il s’agit, n’a pas mâché ses mots. Monsieur Sylla a déclaré à la barre d’être un prisonnier politique d’Alpha Condé. Rien d’autre, a-t-il insisté.

« Je ne suis pas en prison parce que j’ai fait du mal. Je suis en prison parce que je suis un prisonnier politique d’Alpha Condé à cause de ma position contre un 3ème mandat ».

L’opposant au projet constitutionnel a vigoureusement dénoncé les conditions de son arrestation. « J’ai été kidnappé le vendredi 17 avril dernier à mon domicile par des hommes cagoulés qui m’ont d’abord envoyé à la villa 40 avant de me conduire à la DPJ puis à la sûreté. Et de là-bas, on m’a ramené à la DPJ où j’ai passé cinq (5) jours avant d’être déféré à la maison centrale de Conakry », se souvient-il au micro de nos confrères de mediaguinee

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info