Opposants emprisonnés : le FNDC crie à l’intimidation et exige la libération de tous ses membres

Plusieurs dizaines d’opposants guinéens croupissent en prison, a-t-on appris. Selon nos sources, la majorité de ces personnes ont été arrêtées à la suite des manifestations contre le projet de 3ème mandat de l’actuel Chef de l’État Alpha Condé.

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) appelle à la libération de tous ses membres et sympathisants arbitrairement kidnappés et détenus dans les différentes geôles du pays. Il l’a fait savoir mercredi 29 juillet à son siège situé dans le quartier Kipé dans la commune de Ratoma à Conakry.

« Le FNDC exige la libération sans délai de tous ses membres et sympathisants arbitrairement kidnappés et détenus dans les différentes geôles du pays », a-t-il déclaré avant de réitérer son engagement à faire libérer le pays par tous les moyens légaux.

« Pour la libération de notre pays des mains de ce clan mafieux qui nous ‘’gouverne’’ avec arrogance, nous ne céderons à aucune intimidation ou répression jusqu’à la victoire finale ».

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info