Mali: l’opposition dit non à la Cédéao et exige la démission du président IBK

Selon un communiqué de l’opposition malienne publié ce mardi 28 juillet 2020 à Bamako, relayé par nos confrères de Rfi, le mouvement M5 dirigé par l’imam Mahmoud Dicko, a rejeté en bloc les propositions de la Cédéao qui avait recommandé le départ des députés contestés alors que les opposants réclament le départ du Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita qui, selon eux, serait à l’origine de la crise.

Voici un extrait de leur communiqué : « Le M5-RFP, réaffirmant sa détermination à mener son combat pour sauver le Mali menacé de disparition en tant qu’État, Nation, Démocratie et République laïque, exige plus que jamais la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime qui portent l’entière responsabilité de cette sinistre perspective pour notre pays », pouvait-on lire.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info