Manifestations du 20 juillet : les avocats du FNDC attirent l’attention de la CPI sur les « risques de répression policière »

Dans un communique transmis dimanche 19 juillet, aux médias locaux, les avocats du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) redoutent une répression policière de la manifestation des opposants prévue ce lundi 20 juillet 2020 à Conakry. Par la même occasion, les avocats du FNDC ont alerté la Cour pénale internationale (CPI). Lire ci-dessous leur communiqué !

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info