Manifestations du 20 juillet : le gouvernement évoque la crise sanitaire et interdit tout rassemblement

Dans une déclaration télévisée, dimanche soir à Conakry, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation Général Bouréma Condé a annoncé l’interdiction de la manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) prévue ce lundi 20 juillet à Conakry dans toute l’étendue du territoire.

Le ministre Condé justifie entre autres la décision du gouvernement par la crise sanitaire liée à la maladie du nouveau coronavirus qui frappe plusieurs pays du monde entier notamment la Guinée.

A cet effet, le Général Bouréma Condé a instruit les agents des forces de sécurité à « barrer la route à tous les fauteurs de troubles par l’usage des moyens conventionnels », a-t-il dit avant d’appeler l’ensemble « des gouverneurs, des préfets, des sous-préfets, des maires, à faire appliquer à la lettre les mesures prises par les autorités de Conakry ».

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info