Affaire 3ème mandat en Guinée : le président Embalô favorable à la limitation constitutionnelle du nombre de mandats (Entretien)

De passage, jeudi 16 juillet, sur le plateau de France24 à Paris, le président de Guinée-Bissau, le Général Umaro Cissoco Embalô, s’est prononcé sur plusieurs sujets d’actualité, notamment la question du 3ème mandant qui fait débat à Conakry, un pays voisin à la Guinée-Bissau.

Sans détour, le président Embalô se dit favorable à la limitation constitutionnelle du nombre de mandats. « Non ! Non ! Moi je ne me mêle pas. Moi je suis démocrate, qu’on respecte la limite des mandats. Mais le choix revient au peuple de Guinée, moi suis président de Guinée-Bissau », a déclaré le président Embalô.

Le Général Cissoco s’est également prononcé sur ses relations avec le président guinéen. Selon lui, tout va bien entre lui et son « grand-père » et qu’il n’est pas question de parler de réconciliation.

« (…) On a pas besoin de réconciliation. C’est le respect. Aujourd’hui l’intérêt de Bissau et Conakry dépasse le président Alpha Condé et moi-même. Et Alpha Condé c’est quelqu’un que je respecte, comme vous le savez en Afrique, il a l’âge de mon grand-père. Donc cette situation est terminée », a tranché le président Umaro Cissoco Embalô.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info