Affaire 3ème mandat en Guinée : le président Embalô favorable à la limitation constitutionnelle du nombre de mandats (Entretien)

De passage, jeudi 16 juillet, sur le plateau de France24 à Paris, le président de Guinée-Bissau, le Général Umaro Cissoco Embalô, s’est prononcé sur plusieurs sujets d’actualité, notamment la question du 3ème mandant qui fait débat à Conakry, un pays voisin à la Guinée-Bissau.

Sans détour, le président Embalô se dit favorable à la limitation constitutionnelle du nombre de mandats. « Non ! Non ! Moi je ne me mêle pas. Moi je suis démocrate, qu’on respecte la limite des mandats. Mais le choix revient au peuple de Guinée, moi suis président de Guinée-Bissau », a déclaré le président Embalô.

Le Général Cissoco s’est également prononcé sur ses relations avec le président guinéen. Selon lui, tout va bien entre lui et son « grand-père » et qu’il n’est pas question de parler de réconciliation.

« (…) On a pas besoin de réconciliation. C’est le respect. Aujourd’hui l’intérêt de Bissau et Conakry dépasse le président Alpha Condé et moi-même. Et Alpha Condé c’est quelqu’un que je respecte, comme vous le savez en Afrique, il a l’âge de mon grand-père. Donc cette situation est terminée », a tranché le président Umaro Cissoco Embalô.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Affaire nouvelle constitution : Bah Oury appelle ses compatriotes à se tourner vers les juridictions internationales compétentes

sam Juil 18 , 2020
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Se prononçant sur cette affaire de nouvelle constitution qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, Bah Oury a estimé que le président Alpha Condé n’est qu’une goûte d’eau dans l’océan. L’opposant appelle plutôt ceux qui se réclament […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com