vendredi, juillet 1

JUSTICE : liberté conditionnelle pour les maires Sacko et Condé

Après quelques heures d’incarcération pour l’un et plusieurs jours pour l’autre, le maire de Matam Seydouba Sacko et son adjoint Ismaël Condé, tous issus de l’opposition, ont été placés mardi soir sous contrôle judiciaire. C’est une décision du parquet du TPI de Mafanco.

Poursuivis pour « escroquerie et abus de confiance » par une entreprise locale, les sieurs Sacko et Condé doivent se présenter tous les mardis devant le juge d’instruction du TPI de Mafanco jusqu’à la fin de la procédure, a-t-on appris.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com