Conakry – Matam : le maire Seydouba Sacko aussi conduit en prison

Poursuivis pour « escroquerie et abus de confiance » par Étoile émergente de Guinée, une PME de ramassage d’ordures basée dans la capitale Conakry, Seydouba Sacko maire de Matam issu des rangs de l’Union des forces républicaines (UFR) a dormi en prison lundi. L’information a été rapportée par nos confrères de Gangan TV et relayée par plusieurs médias électroniques.

Le transfuge du RPG (parti au pouvoir) Ismaël Condé adjoint au maire Sacko qui a récemment rejoint la principale formation politique de l’opposition guinéenne (UFDG), croupi déjà en prison depuis la semaine dernière pour les mêmes faits, a-ton appris.

Sur ordre du procureur du TPI de Mafanco, les deux responsables communaux seraient détenus à la CMIS située dans le quartier Cameroun dans la commune de Dixinn à Conakry en attendant l’ouverture d’un procès.

En attendant d’y voir clair dans cette affaire, au sein de l’opposition plurielle, on parle d’arrestations politiques ou encore une main « noire » du pouvoir de Conakry pour, selon elle, salir les grands partis à la veille de l’élection présidentielle.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info