Présidentielle 2020 : Dr Faya Millimouno charge « cette CENI organise des élections selon ses propres critères… »

En dépit des mises en garde de l’opposition politique, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les partis politiques favorables à la date du 18 octobre et les partenaires nationaux et internationaux s’activent pour le respect du chronogramme. Le comité inter-parties (CIP) a ténu sa toute première réunion le week-end dernier à Conakry. Il était question de discuter de la mise en place des démembrements et la révision exceptionnelle des listes électorales entre autres.

En réaction à ce qu’il qualifie de violation de la loi électorale, Dr Faya Millimouno président du Bloc Libéral (BL) dénonce la démarche de l’institution en charge d’organiser les élections en Guinée. « La CENI en proposant la date du 18 octobre s’est déjà inscrite dans la violation de la loi en écrivant à la Cour constitutionnelle pour que celle-ci l’autorise à organiser des élections selon ses propres critères et que la Cour constitutionnelle se soit prononcé favorablement en violation de cette loi, c’est scandaleux », déplore t-il avant d’ajouter.

« Nous comprenons que ceux qui sont à la CENI et ceux qui sont à la Cour constitutionnelle, personne ne semble d’abord comprendre que nous n’avons une constitution aujourd’hui qui soit un référentiel commun pour tous les guinéens donc si on parle d’organisation d’élection la question à se poser en vertu de quelle constitution on va aux élections présidentielles ? », s’est interrogé l’opposant guinéen.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info