Affaire fonctionnaires fictifs : « je n’ai pas pris un centime de la Guinée depuis 1995 » tranche Faya Millimouno

Cité dans une affaire dite « fonctionnaires fictifs », Dr Faya Millimouno se dit serein et ne se reproche de rien. Contrairement aux accusations selon lesquelles il toucherait son salaire alors qu’il ne relève plus de l’administration guinéenne, l’opposant affirme que depuis 1995 il a perdu son statut de fonctionnaire de l’État guinéen et par conséquent il n’a plus droit au salaire.

« (…) Je ne suis pas un fictif, je n’ai pas pris un centime de la Guinée. Depuis que l’information a été donnée mon salaire pour des raisons qui sont propres à ceux et celles qui l’ont fait a été bloqué. Depuis 1995 je ne me considère plus fonctionnaire de l’État guinéen, parce que le contrat qui me liait à l’État guinéen a été ainsi unilatéralement résilié par l’Etat lui-même », s’est défendu le président du Bloc Libéral (BL).

Poursuivant, Dr Faya Millimouno dénonce une grosse magouille « chronique » au sein de l’Administration guinéenne. « Il y a beaucoup de guinéens à l’Étranger comme à l’intérieur du pays qui sont victimes de cette pratique. Ils m’ont appelé pour faire des témoignages. Ici aux États-Unis, par curiosité une victime a même parlé avec la personne qui prend son salaire depuis toutes ces décennies et vous savez ce que la personne lui a dit ? Monsieur si vous voulez que votre salaire vous soit versé, payez-moi tel montant. Vous voyez que nous n’avons pas d’État », dénonce t-il avant d’ajouter. « Ce n’est pas pour rien que je suis d’accord avec tous ceux ou toutes celles qui pensent qu’on doit aujourd’hui montrer la porte à Alpha Condé pour permettre une remise sur les roulettes de notre pays », a martelé le président du BL.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info