Dr Faya Millimouno jure « qu’il n’y aura pas d’élection avec un fichier dans lequel Alpha aura choisi qui va voter, qui ne va pas voter… »

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé vendredi à Conakry la première réunion du comité inter-parties (CIP), regroupant les partis politiques, la société civile, les partenaires nationaux et internationaux. Objectif, discuter du chronogramme de la présidentielle 2020 avec à la clé la mise en place des démembrements ou encore la révision exceptionnelle des listes électorales complémentaires.

Sans surprise. Les grands partis de l’opposition guinéenne notamment l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’Union des forces républicaines (UFR), le Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) et le Bloc Libéral (BL) ont boudé cette réunion, réitérant ainsi leur rejet du chronogramme proposé par la CENI.

Dr Faya Millimouno, membre de l’opposition politique jure qu’il n’y aura pas d’élection avec un fichier complètement tripatouillé. « Encore une fois, il faut que les gens arrêtent de se foutre des guinéens (…) il n’y aura pas d’élection avec un fichier dans lequel Alpha aura choisi qui va voter, qui ne va pas voter. C’est un fichier complètement tripatouillé, tout le monde le sait. Tous les audits qui ont été fait l’ont confirmé. En dépit de tout, le pays est dans une crise multidimensionnelle, la CENI joue au petit trouble-fête, faut pas suivre ces genres de personnes irresponsables. C’est pour cette raison que nous n’avons pas cru devoir répondre à l’appel d’une telle institution qui ne prend pas la mesure des choses », a réagi Dr Faya Millimouno, président du parti Bloc Libéral en séjour actuellement aux Etats-Unis.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info