Petit Kandia dénonce, « ils profitent de la mort de Mory Kanté pour s’enrichir … »

Le gouvernement guinéen compte rendre un vibrant hommage au griot électrique Mory Kanté, décédé le 22 mai dernier des suites de maladie à Conakry, a-t-on appris. Décidément les préparatifs ont déjà commencé. En guise d’encouragement, hier mercredi 1er juillet 2020, le ministère en charge de la culture a offert 50 millions GNF à un groupe d’artistes pour le clip vidéo en hommage à l’enfant d’Albadarya.

Petit Kandia se dit un des initiateurs du projet visant à rendre hommage à leur aîné, Mory Kanté. Pour l’artiste, ce n’est pas le fait de donner de l’argent à ses confères qui fait mal, plutôt l’« exclusion » de son groupe, a-t-il déclaré mercredi soir à notre rédaction.

« (…) Nous étions les premiers initiateurs. Moi-même (Petit Kandia), Aly sansong et Ablaye M’baye, avions décidé de faire cette chanson qui regroupait plusieurs artistes guinéens. Aujourd’hui ce qui s’est passé au ministère de la culture est vraiment étonnant. Ils ont organisé un faux débat pour, je ne sais quoi, distribuer 50 millions de francs guinéens aux artistes qu’ils peuvent faire taire », déclare t-il.

Visiblement, l’artiste Petit Kandia n’arrive pas à digérer l’« exclusion » de son groupe. « Nous qui avions mis la main à la poche : frais de studio et autres dépenses pour faire la chanson et le clip vidéo, personne parmi nous n’a été invité là-bas. Maintenant sur les réseaux sociaux, on raconte que le ministère a donné de l’argent aux artistes alors que c’est faux (…) Ils profitent de la mort de Mory Kanté pour s’enrichir, c’est un faux débat, ils sont tous des malhonnêtes. Ce qui me fait le plus mal, c’est que le ministère n’a même pas pu nous appeler alors que nous avons rendu un hommage digne au vieux père », se plaint-il.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info