dimanche, janvier 23

Bah Oury dénonce, « les magistrats Guinéens continuent de se taire devant le vide juridique… »

Falsification de la nouvelle constitution. Le sujet alimente le débat en Guinée et au-delà des frontières. Hier dimanche il était au cœur de la célèbre émission « débat africain » sur les ondes de Rfi à Paris. A son tour, l’opposant Bah Oury déplore le silence « coupable » des magistrats guinéens face à ce qu’il qualifie « une gouvernance hors-la-loi ». Il l’a fait savoir dans un Tweet ce lundi 29 juin 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com