Sidya Touré s’exprime enfin sur les démissions au sein de son parti !

Sans détour, le leader de l’Union des forces républicaines dénonce la main noire du pouvoir de Conakry qui, selon lui, tente de « déstabiliser » l’UFR étant un parti transversal. Intervenant jeudi 25 juin sur les ondes d’Espace FM à Conakry, Sidya Touré a estimé que le départ de deux (02) cadres sur soixante-douze (72) que composent son bureau exécutif est sans effet.

« (…) Actuellement il n’y a pas une zone de la Guinée où on est pas entrain de démarcher les responsables de l’UFR. Il y a des gens qui ont des calculs en tête et qui disent que le parti à abattre est celui qui est le plus transversal et qui a un leader qui peut, peut-être faire ceci ou cela. Mais ça c’est courant, c’est tous les jours qu’on apporte nos gens, qu’on leur donne de l’argent, qu’on essaie de les proposer des postes. J’ai soixante-douze (72) personnes dans mon bureau exécutif, s’il y a une ou deux personnes qui sont parties je ne vois pas en quoi cela va gêner le parti surtout que je n’ai aucune connaissance du fait qu’ils tiennent une structure importante quelque part (…) Donc franchement ce n’est pas important. Il y a des démarches dans ce sens, il y a des gens qui se sont organisés autour du président Alpha Condé, rien que pour cela mais je leur souhaite bon vent », a déclaré Sidya Touré.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info