Opposants tués : le FNDC exige la restitution immédiate de leurs corps (Déclaration)

Il ressort d’une déclaration du Front national pour la défense de la constitution transmise jeudi soir aux médias que les huit (08) corps des opposants tués lors des dernières manifestations anticonstitutionnelles à Conakry ne sont toujours pas restitués à leurs familles respectives. Selon le FNDC, ces corps sont confisqués par les autorités guinéennes sans aucune justification.

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info