mardi, décembre 6

Jour : 21 juin 2020

Algérie: lourde peine pour la militante Amira Bouraoui

A la Une, Politique, Société
La militante algérienne Amira Bouraoui, célèbre opposante de l'ère du président déchu Abdelaziz Bouteflika, a écopé dimanche d'un an de prison ferme, avec incarcération immédiate, dans un climat de répression accrue en Algérie, a annoncé un de ses avocats à l'AFP. « Cette condamnation est injustifiée, le dossier est vide.Nous allons faire appel », a déclaré à l'AFP Me Mustapha Bouchachi. Le parquet avait requis 18 mois de prison ferme contre cette militante du « Hirak », le mouvement de contestation populaire qui a poussé à la démission Abdelaziz Bouteflika en avril 2019. Mme Bouraoui, une gynécologue de 44 ans, mère de deux enfants de 12 et 16 ans, a été reconnue coupable de six chefs d'accusation, dont « offense à l'islam », « offense » au président de la République Abdelmadjid Tebbou...

Le XXI SIECLE AU CŒUR DE LA CONSCIENCE AFRO : Fanon réactualisé, Césaire dépassé, Senghor fustigé (première partie)

A la Une, Culture, Libre Opinion, Politique, Société
Le drame de Georges Floyd est l’étincelle qui fit jaillir l’étendard de l’indignation et de la protestation. Un succès pour les militants antiracistes qui, tels des fourmis, ont déferlé dans les rues après la « goutte d’eau de trop » : la strangulation filmée de Georges Floyd suppliant l’officier de police blanc d’arrêter.   Vieille de près de 70 ans, symbole d’une conscience contre le chaos cérébral, la pensée décoloniale de Frantz Fanon n’est pas encore à remiser au musée de l’histoire politique au regard des différentes mobilisations collectives organisées contre le racisme et surtout à l’aune des multiples actions iconoclastes consistant à déboulonner tous les symboles négatifs du colonialisme à travers le monde. En 1953, Frantz Fanon rédige une correspondance adressée à monsieur L...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com