Les personnes déplacées représentent plus de 1% de l’humanité, un record, selon l’ONU

Elles représentent plus de 1% de l’humanité: près de 80 millions de personnes, un chiffre record, ont dû quitter leur foyer pour fuir la violence et la persécution et vivent aujourd’hui loin de chez elles, selon l’ONU. Lire la suite de l’article ici !

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info