Qu’en est-il des opposants détenus à Kankan ? «  Le pool de juges d’instruction est en train de travailler d’arrache-pied… » (Avocat)

Ils sont au total quarante trois (43) opposants membres du FNDC, tous originaires de N’zérékoré, à séjourner actuellement à la prison civile de Kankan. Interpellé jeudi 4 juin 2020, un de leurs avocats se dit confiant quant à l’évolution du dossier. En l’occurrence, Me Salif Béavogui a une nouvelle fois clamé l’innocence de ses clients détenus à « tort ».

« Du côté de N’zérékoré, les 43 personnes sont toujours privées de liberté. Le pool de juges d’instruction est en train de travailler d’arrache-pied, d’ailleurs, nous continuons à nous battre à ce niveau aussi pour que la cadence de la procédure soit accélérée et que aussi ces innocents soient libérés », explique-t-il.

Il pense néanmoins que la démarche de la justice guinéenne n’est pas assujettie à la recherche véritable des vrais coupables. « Dans cette affaire, on a mis de côté les vrais coupables. Ces derniers sont en train de courir (…) Ils ont laissé les bourreaux dans la nature pour s’attaquer aux militants du FNDC qui n’ont en réalité participé à la commission d’aucune infraction, ni en tant qu’auteurs, ni en tant que complices. Ils sont tous simplement arrêtés parce que ils sont du FNDC et qu’ils opinent contre toute modification constitutionnelle », clame Me Béavogui au micro de notre reporter.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info