mardi, décembre 7

Jour : 5 juin 2020

Conakry: le gouvernement donne son feu vert pour l’exploitation des gisements de minerai de fer des blocs I et II de Simandou par le Consortium SMB-Winning (Conseil des ministres)

A la Une, Economie, Politique, Société
Conakry, le 04 Juin 2020 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des Ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi, 04 juin 2020, de 12h à 15H, avec l’ordre du Jour suivant : MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE COMPTE RENDU DES SESSIONS ORDINAIRES DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DES MARDIS, 05 MARS, 21 AVRIL, 19 MAI ET 02 JUIN 2020  III. QUESTIONS DIVERSES  Au titre du premier point de l’ordre du jour Le Président de la République a invité Les Ministres en charge du secteur financier à diligenter le règlement des subventions et autres contributions de l’Etat ainsi que la mise en œuvre de toutes les facilités prévues dans le cadre du Plan de Riposte économique et Social. Le Chef de l’Etat a instru...

Me Salif Béavogui, « Foniké Menguè est arbitrairement privé de sa liberté… »

Politique, Société
Oumar Sylla alias Foniké Menguè est toujours détenu à la Maison centrale de Conakry. Ce, en dépit des nombreux appels et autres déclarations de soutien réclamant sa libération. Le leader du FNDC est poursuivi pour « communication et divulgation de fausses informations ». Me Salif Béavogui, un des avocats du Front anticonstitutionnel dénonce la longue détention de son client. Évoquant ce dernier,  l’avocat indique qu’il est « arbitrairement privé de sa liberté depuis bientôt plus d'un mois ». Quant à la procédure, Me Béavogui révèle que « le dossier se trouve au cabinet du doyen de juge d'instruction ». Notant que lui et les autres avocats ont introduit une première demande de remise en liberté qui a été rejetée, il assure que la défense n’entend pas se décourager pour autant. « Nous avo...

Mort de George Floyd: la fondation Mandela dénonce « la suprématie blanche continue »

A la Une, Politique, Société
La fondation Mandela, du nom du premier président noir sud-africain, a estimé jeudi que les manifestations dans le monde contre la mort de George Floyd, un Noir, entre les mains de la police américaine traduisent « une colère croissante contre la suprématie blanche continue ». « Les manifestants aux États-Unis signalent que trop c'est trop », a jugé la fondation Mandela qui dénonce "un système qui crée les conditions de la violence contre les Noirs et la légitime" dans de nombreux pays. « On retrouve une telle violence même dans les pays où les Noirs tiennent les leviers du gouvernement », comme en Afrique du Sud, a-t-elle dénoncé. Les vingt-six années qui se sont écoulées depuis la fin officielle du régime de l'apartheid en Afrique du Sud « n'ont pas permis d'assurer que les vies des No...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com