Le FNDC voulait-il renverser le pouvoir ? Faux, rétorque Sidya Touré

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) s’est exprimé lundi 1er juin 2020 sur les ondes d’Espace FM, une radio locale basée à Conakry. Il s’est notamment prononcé sur les accusations du président Alpha Condé qui, via une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique, laisse entendre que le FNDC avait une mentalité de « putschiste ». Et bien sûr, le leader de l’UFR balaie du revers de la main une telle accusation. Les manifestations avaient pour vocation d’empêcher Alpha Condé de doter le pays d’une nouvelle constitution, indique Sidya Touré.

« Vous pensez que parce que les gens ont manifesté ils vont prendre le pouvoir. Nous étions dans une manifestation contre le référendum, ce n’est pas la première fois qu’on le fasse ici. Alpha et nous-mêmes nous avions fait ça plusieurs fois. Ce que je vous dis, à aucun moment il a été  question d’aller prendre le pouvoir. L’armée est là, les forces de défense sont là. C’est une manifestation  contre ce qui était en train de se faire à savoir un 3ème mandat alors que la Constitution de 2010 ne le permettait pas », a-t-il expliqué.

Et d’insister. « Il n’y a aucun putsch à l’horizon, nous avons demandé des choses très claires à savoir qu’on ne pouvait pas aller aux élections avec un fichier où vous avez 8 millions de Guinéens alors que nous savons que le fichier ne doit pas dépasser quatre (4) ou cinq (5) millions d’électeurs ». 

L’ancien Premier ministre rappelle subtilement à Alpha Condé que le FNDC a un sens républicain que l’opposant historique était lui-même loin d’avoir du temps où il se battait contre le régime de feu le général Lansana Conté. « J’ai été un moment dans l’opposition puisque je suis un peu plus âgé que mes amis là avec Alpha Condé, ce qu’il me disait tous les jours, ce qu’il préparait bon Dieu ! Laisser tomber, nous n’en sommes pas là, nous nous sommes  très loin de tout ça là, nous nous manifestons à l’intérieur de notre pays, nous n’y mêlons personne d’autre et nous faisons en sorte que notre droit soit respecté », a déclaré le leader de l’UFR membre du Front anticonstitutionnel.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info