Jour : 1 juin 2020

Le Barreau de Guinée exige le retrait immédiat et sans délais du document faux qu’on appelle à tort « nouvelle constitution » (Communiqué)

Communiqué, Politique, Société
Dans un communiqué ci-dessous transmis aux médias ce lundi 1er juin 2020, le Barreau de Guinée se dit surpris de constater la publication d’une « constitution » différente du projet soumis à la consultation populaire du 22 Mars 2020. Par conséquent, il exige son retrait immédiat et sans délais. Lire le Communiqué de presse du Barreau de Guinée

Le FNDC voulait-il renverser le pouvoir ? Faux, rétorque Sidya Touré

Politique, Société
Le président de l'Union des forces républicaines (UFR) s'est exprimé lundi 1er juin 2020 sur les ondes d’Espace FM, une radio locale basée à Conakry. Il s’est notamment prononcé sur les accusations du président Alpha Condé qui, via une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique, laisse entendre que le FNDC avait une mentalité de « putschiste ». Et bien sûr, le leader de l’UFR balaie du revers de la main une telle accusation. Les manifestations avaient pour vocation d’empêcher Alpha Condé de doter le pays d’une nouvelle constitution, indique Sidya Touré. « Vous pensez que parce que les gens ont manifesté ils vont prendre le pouvoir. Nous étions dans une manifestation contre le référendum, ce n'est pas la première fois qu'on le fasse ici. Alpha et nous-mêmes nous avions fait ça pl...

Émeutes aux États-Unis: le Zimbabwe convoque l’ambassadeur américain

A la Une, Politique, Société
Le Zimbabwe a convoqué lundi l'ambassadeur américain à Harare pour dénoncer des commentaires de la Maison Blanche accusant le pays africain de tirer profit des manifestations contre les violences policières et le racisme aux États-Unis. Plusieurs villes américaines, dont la capitale Washington, ont été placées sous couvre-feu après plusieurs nuits d'émeutes suscitées par la mort aux États-Unis à Minneapolis d'un homme noir, George Floyd, étouffé par un policier blanc lors de son arrestation.Dimanche, le conseiller pour la sécurité nationale du président américain Donald Trump, Robert O'Brien, a dénoncé les commentaires critiques de la Chine, la Russie, l'Iran et le Zimbabwe sur cette affaire, les qualifiant "d'adversaires étrangers".Mécontent de ses propos, Harare a "convoqué l'ambassade...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com