mardi, décembre 6

Jour : 27 mai 2020

Guinée : le GOHA s’oppose ouvertement au projet de 3ème mandant du président Condé

Politique, Société
Il ressort d’une déclaration transmise mardi soir à notre rédaction, que le président du Groupe organisé des hommes d’Affaires (GOHA) n’est toujours pas du tout favorable au projet de 3ème mandat du président Alpha Condé. Chérif Mohamed Abdallah appelle en conséquence à une solidarité nationale pour empêcher la réalisation de ce projet. « Face à cette situation, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), en appelle à la mobilisation de l’ensemble des forces vives de la nation, afin que le projet d’un 3ème mandat connaisse un échec sans précédent ». Autre sujet qui préoccupe le patron des opérateurs économiques guinéens, c’est la chasse à l’homme engagée contre les leaders du Front national pour la défense de la constitution. « Par ailleurs, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires...

Dr Faya Millimouno dénonce, « la société civile cède au petit jeu pécuniaire »

Politique, Société
Le président du Bloc libéral (BL) n’a pas été du tout tendre avec les acteurs de la société civile guinéenne. Même s’il n’a pas nommément cité une plateforme particulière, il était évident que Dr. Faya Millimouno fait allusion à l’élection du nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Pour l’opposant, la société civile guinéenne est beaucoup plus tournée vers les intérêts que de défendre les valeurs auxquelles se rattache la République. « En Guinée on a une société civile de l'opposition, une société civile de la mouvance. C'est une société civile qui refuse de s'affirmer, de s'arrêter pour se battre pour des valeurs, elle cède au petit jeu pécuniaire », regrette Faya Millimouno. Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info ...

Coronavirus : l’hydroxychloroquine n’est plus autorisée en France, hors essais cliniques

A la Une, Economie, Politique, Société
Le gouvernement français a abrogé, ce mercredi 27 mai, les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre la Covid-19, selon un décret au Journal officiel. Cette décision est prise au lendemain d'un avis défavorable du Haut Conseil de la santé publique à l'utilisation de ce médicament dérivé de l'antipaludéen chloroquine. Depuis mars, l'hydroxychloroquine pouvait être prescrite à titre dérogatoire à l'hôpital et uniquement pour les patients gravement atteints, sur décision collégiale des médecins. Source : franceinfo
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com